top of page
Ancre 1

Environnement : 60 millions $ pour la gestion des déchets solides et plastiques au Cambodge

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé hier un crédit de 60 millions de dollars de l’Association internationale de développement pour soutenir l’amélioration de la gestion des déchets solides et du plastique au Cambodge.

collecte des déchets, dont une grande partie est en plastique, dans la commune de Chak Angre Leu, dans le district de Meanchey.
Collecte des déchets, dont une grande partie est en plastique, dans la commune de Chak Angre Leu, dans le district de Meanchey.

Le projet sera cofinancé par une subvention du fonds fiduciaire PROBLUE d’un montant de trois millions de dollars US, indique le communiqué de presse de la Banque mondiale.

La croissance économique, l’urbanisation et le tourisme ont entraîné une augmentation substantielle des déchets solides et de l’utilisation des plastiques au Cambodge au fil des ans. En raison des faibles taux de collecte et du traitement et de l’élimination inadéquats des déchets, le déversement de déchets et de plastiques dans l’environnement et les cours d’eau, les déchets de rue et la pratique de l’incinération se sont généralisés.

En outre, l’inadéquation des cadres réglementaires, des politiques et des conditions favorables limite l’efficacité des efforts de gestion des déchets.

« Le gouvernement a fait de l’amélioration de la gestion des déchets solides et des matières plastiques une priorité nationale, comme l’indique la politique de gestion des déchets solides municipaux 2020-2030 », a déclaré S.E. Samdech Krolahom Sar Kheng,ministre de l’Intérieur du Cambodge.

« Soutenir la mise en œuvre du sous-décret n° 113 sur la gestion des déchets solides pour améliorer l’efficacité, la transparence et la responsabilité des services et de la gestion des déchets, et protéger la santé publique, l’environnement et l’esthétique des paysages au Cambodge est une priorité essentielle. »

Le projet

Le projet d’amélioration de la gestion des déchets solides et du plastique soutiendra les efforts du gouvernement royal pour renforcer les capacités institutionnelles de gestion des déchets solides et du plastique au niveau national et infranational, améliorer les performances du secteur privé engagé dans les services de gestion des déchets, et améliorer les systèmes de redevance sur les déchets pour soutenir des opérations de gestion des déchets solides améliorées et durables sur le plan environnemental, financier et social.

La conception du projet intègre des critères de qualification des municipalités pour la participation au projet et pour s’assurer que les municipalités participantes sont prêtes à soutenir les investissements.

« L’amélioration de la gestion des déchets solides et des matières plastiques est essentielle pour le développement économique et social du Cambodge, notamment pour son secteur touristique », a déclaré Mme Maryam Salim, directrice de la Banque mondiale pour le Cambodge.

Elle précise : « La pollution marine par les plastiques est un problème transfrontalier, et ce projet soutiendra les solutions relatives aux plastiques marins au niveau national. Ce projet permettra également d’améliorer l’accès des ménages à la collecte régulière des déchets et, grâce à l’augmentation des capacités de mise en décharge, de recyclage et de compostage, il aura des effets positifs sur la santé publique, l’environnement et le tourisme ».

Le projet sera mis en œuvre par le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Environnement et le ministère des Travaux publics et des Transports, en collaboration avec les administrations infranationales concernées.


Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page