Phnom Penh & Entretien : S.E. Sim Sitha, « l'ami de l'eau au Cambodge »

Qualifié d'ami de l'eau par l'ambassadeur de France au Cambodge lors du vernissage de l'exposition « Hydro », S.E. Sim Sitha fut durant de longues années le directeur de la Régie des eaux du Cambodge (PPWSA). Depuis sa création officielle par un décret royal en 1960 signé par le roi Norodom Sihanouk, l’unique fournisseur d’eau potable du Cambodge a parcouru un long chemin.

S.E. Sim Sitha, directeur général sortant de l’Autorité d’approvisionnement en eau de PP
S.E. Sim Sitha, directeur général sortant de l’Autorité d’approvisionnement en eau de Phnom Penh

L’organisation a été créée en tant qu’unité commerciale et de traitement de l’État sous la supervision directe de la municipalité de Phnom Penh et a été officiellement nommée « Phnom Penh Water Supply Authority » (PPWSA).

La PPWSA était et demeure responsable du traitement et de l’approvisionnement en eau afin de satisfaire la demande de la population de Phnom Penh et d’assurer l’équilibre des revenus et des dépenses liés à son investissement dans le traitement de l’eau.

Cependant, à la fin de l’année 1993, la PPWSA ne comptait que 26 881 clients au total, dont plus de 60 % ne payaient pas leurs factures d’eau, car de nombreux clients figurant dans les registres de la PPWSA ne pouvaient être joints tandis que d’autres n’avaient pas accès à l’eau.

Depuis lors, l’organisation s’est transformée en une société cotée en bourse, devenant la toute première à être cotée à la Cambodia Securities Exchange en 2012. Elle prévoit cette année 85,12 millions de dollars de recettes et 25,41 millions de dollars de bénéfices, avec 27 006 nouveaux raccordements prévus pour cette seule année.

« Phnom Penh Water Supply Authority » (PPWSA).

Dans une interview exclusive accordée à « Cambodia Investment Review Leader Talks », le président sortant de PPWSA, S.E. Sim Sitha, évoque les réalisations de son mandat de neuf ans, les développements en cours et son nouveau rôle au sein d’un ministère.

Sous la direction de Sim Sitha, PPWSA a reçu plusieurs prix internationaux et il s’est vu remettre personnellement le prix du leadership pour sa contribution exceptionnelle à l’efficacité de l’eau lors du Congrès de la Journée mondiale de la RSE 2015 à Mumbai, ainsi que la médaille du manager de l’année lors du Forum Achievements de Londres 2015 au Royaume-Uni.

Un héritage de neuf ans à la PPWSA

« Au cours des neuf années de mon mandat de directeur général de la PPWSA, j’ai apporté plusieurs développements importants. Grâce à mes initiatives, trois nouveaux systèmes intérimaires de concepts de révolution informatique et de système d’information géographique (SIG), le système de chlorure de sodium et le système de facturation ponctuelle viennent d’être placés », explique l’ancien directeur.

« En outre, en juin 2016, PPWSA a commencé à moderniser son système de traitement équipé du système d’hypochlorite de sodium, où le chlore gazeux a été remplacé par du chlore liquide. Cela a permis de réduire les risques liés à l’utilisation du chlore gazeux et d’économiser sur le coût unitaire de l’eau traitée. Cela aidera la PPWSA à améliorer considérablement son fonctionnement et son service, tout en réalisant des économies », précise-t-il.

En parallèle, S.E. Sim Sitha a pu augmenter la capacité de production, passée de 300 000 m 3/jour en 2012 à 592 000 m3/jour fin 2019 après la construction des stations de traitement d’eau à 2 étages de Niroth d’une capacité de 130 000 m 3/jour chacune, et de Chamcar Mon d’une capacité de 52 000 m3/jour.

Le réseau de distribution de la PPWSA a également été réhabilité et étendu à environ 3 618 km, desservant les habitants de Phnom Penh et de la ville voisine de Takmao dans la province de Kandal avec de l’eau propre 24 h/24 et 7 j/7.

« Phnom Penh Water Supply Authority » (PPWSA).

À la fin de l’année 2021, le nombre de raccordements est passé de 235 128 en 2012 à 415 602 en juin 2021. La couverture de la population est passée de 85 % en 2012 à plus de 90 % aujourd’hui.

M. Sitha précise que pour les investissements à long terme, un troisième plan directeur ciblant la période 2016-2030 a été formulé. Compte tenu de l’ambition d’atteindre le sixième objectif de développement durable du Cambodge (ODD6), qui consiste à garantir que « 100 % de la population urbaine du pays aura accès à l’eau potable d’ici à 2025 », ce plan directeur a été révisé et est en cours d’actualisation ; il devrait être achevé début 2022.

L’eau potable et l’assainissement pour tous les habitants de Phnom Penh et Takmao sont réalisables dans les dix prochaines années

« Je pense que, dans les 10 prochaines années, la PPWSA est prête à atteindre pleinement l’objectif de développement social 6 du Cambodge — Eau propre et assainissement dans le contexte de l’approvisionnement en eau à Phnom Penh et Takmao. Quatre projets d’investissement clé sont en ligne et ont été inclus dans le 3e plan directeur (2016-2030) qui a été revu et est en cours de mise à jour », déclare M. Sitha.

« Cela devrait être réalisable avec le soutien ferme du gouvernement royal du Cambodge, en particulier des ministères tutélaires, trois des quatre projets en cours ont atteint les accords de financement, et l’autre a fait l’objet d’une étude de faisabilité », ajoute-t-il.

M. Sitha explique que le premier projet de construction de l’usine de traitement de l’eau de 195 000 m3/jour a démarré au début de 2020, et que le second, qui concerne la construction d’une usine de même capacité de production, commencera également à la fin de cette année.

« D’ailleurs, pour atteindre son objectif de développement social d’un accès universel et équitable à l’eau potable et abordable pour tous d’ici 2030 (CSDG6), le gouvernement s’est fortement engagé et a accordé une grande priorité au secteur de l’eau, en mettant en place plusieurs politiques de gestion nationale de l’eau avec des plans stratégiques pour développer rapidement ce secteur au Cambodge »

« Phnom Penh Water Supply Authority » (PPWSA).

« En fait, au début de l’année 2021, lors de la pose de la première pierre de la construction de l’usine de traitement des eaux de Bakheng en 2 étapes avec une capacité de production de 390 000 m3/jour, le plus grand projet du Cambodge, Samdech Techo Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a recommandé à PPWSA d’accélérer la construction de cette usine pour atteindre l’objectif », conclut-il.

Première société cotée à la bourse locale

Au cours des six premiers mois de cette année, PPWSA a annoncé une augmentation de 6,82 % de son chiffre d’affaires, qui a atteint 39,48 millions de dollars, tandis que le bénéfice net s’est élevé à 11,6 millions de dollars, soit une hausse de 12,16 % par rapport au même semestre de l’année précédente.

Il s’agit du dernier rapport financier signé par S.E. Sim Sitha qui sera remplacé par S.E. Long Naro.

PPWSA a été la première entreprise à être cotée à la Bourse du Cambodge en 2012 — la cotation visait à donner de la crédibilité au marché boursier ainsi qu’à promouvoir une plus grande transparence et responsabilité pour PPWSA en lui fournissant la plateforme pour mieux atteindre ses objectifs.

En réponse, Sim Sitha a convenu que la responsabilité constituait un pilier essentiel de la gouvernance d’entreprise et que toutes les sociétés cotées en bourse devaient satisfaire aux exigences obligatoires du Prakas sur la gouvernance d’entreprise pour les sociétés cotées.

« Selon ce Prakas, la PPWSA doit rendre des comptes à toutes les parties prenantes telles que les actionnaires, les employés, les clients, les fournisseurs et autres parties liées ; par conséquent, la promotion d’une bonne gouvernance d’entreprise par le biais de la responsabilité augmente la fiabilité et la légitimité de l’État aux yeux du public », explique-t-il.

« Par conséquent, l’amélioration de la gouvernance d’entreprise n’ajoute pas seulement de la valeur à la PPWSA, mais crée également un meilleur service pour les consommateurs d’eau. La conformité de la PPWSA au Prakas sur la gouvernance d’entreprise s’aligne sur la stratégie rectangulaire — phase IV du gouvernement royal du Cambodge », ajoute-t-il.

Un nouveau rôle et un regard vers l’avenir

Depuis qu’il a pris sa retraite ce mois-ci de la PPWSA, S.E. Sim Sitha a été nommé secrétaire d’État chargé de l’approvisionnement en eau au ministère de l’Industrie, des Sciences, de la Technologie et de l’innovation.

« J’espère réaliser mon ambition d’atteindre le CSDG6. En effet, le traitement et l’approvisionnement en eau requièrent une loi sur l’eau appropriée, précise et complète, faute de quoi les politiques du gouvernement liées à l’eau, ainsi que les OMD, ne pourront être réalisées pour garantir que 100 % de la population urbaine ait accès à l’eau potable d’ici 2025, et l’eau pour tous d’ici 2030. »

« En outre, je participerai à l’application de la législation sur l’eau, aux activités de développement et à la formulation de plans stratégiques de renforcement des capacités liées au secteur. Je vais également partager et transférer toutes mes connaissances et mon expérience de toute une vie aux opérateurs privés du secteur de l’eau et aux autres parties prenantes par le biais d’ateliers et de séminaires. Cela contribuera à soutenir le processus de développement du Cambodge », conclut M. Sitha.

La série « Cambodia Investment Review – Leader Talks » interviewe les décideurs les plus influents du Cambodge afin que nos lecteurs puissent mieux comprendre les opportunités d’investissement dans le Royaume.

Illustrations : « Phnom Penh Water Supply Authority » (PPWSA)

0 commentaire