Enseignement : L’examen de fin d’études en douceur

Le Ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, Hang Chuon a déclaré que l’examen national cambodgien de 12ème année s’était déroulé dans les meilleures conditions. Pour consulter la totalité de l’album photographique, cliquer ici…

Examen de Fin Etudes Secondaires à Phnom Penh 2018


”…Pas de corruption ni de triche depuis le début de l’examen jusqu’à la publication des résultats…”, a déclaré lundi le ministre lors du déroulement de l’examen national au lycée Sisowath.

“..Après des années, la préparation de l’examen s’est améliorée, nous avons beaucoup travaillé  avec l’Unité anti-corruption (ACU), l’Union des fédérations de jeunesse du Cambodge (UYFC) et les autorités provinciales et municipales…et le résultat aujourd’hui est satisfaisant…”, a ajouté le ministre.

M. Choun Naron a également précisé que le processus d’examen continuera à s’améliorer dans les années à venir : “…Je ne sais pas quel sera mon prochain poste, mais si je suis toujours ministre de l’éducation, je continuerai à réformer le système…”.

Dans un communiqué publié hier, le ministère a indiqué que quelques étudiants sont tombés malades : “…Au milieu des épreuves, des étudiants ont eu des vertiges et d’autres ont vomi…64 d’entre eux au total ont eu quelques problèmes de santé mais rien de grave…”.

Le ministère a indiqué que 115 268 étudiants étaient présents pour l’examen. Il y avait 1 899 absents. Quatre observateurs et sept étudiants ont été sanctionnés pour avoir amené leur téléphone portable dans une salle d’examen.

Ouk Chayvy, directeur de l’Association cambodgienne des enseignants indépendants, a déclaré hier qu’il n’y avait pas eu de problèmes majeurs dans le processus d’examen.

Photographies par Adèle Tanguy. Pour consulter la totalité de l’album photographique, cliquer ici…

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône