top of page
Ancre 1

En Images & Siem Reap : Une visite à la Célébration de la francophonie

Marquant le point culminant d’une célébration étendue sur une semaine, le weekend des 23 et 24 mars a vu se dérouler de nombreux événements ainsi qu’un grand marché réunissant plus de 50 exposants.

Après les nombreuses activités proposées durant la semaine, le cœur des festivités s’est articulé en face des Jardins royaux, où le public a pu déambuler parmi les stands et danser sur des rythmes francophones. Certaines personnes présentes avaient auparavant rendu visite à l’École française d’Extrême-Orient, qui proposait une journée portes ouvertes. La projection de deux documentaires particulièrement captivants en présence de leur réalisateur, Didier Fassio, a permis d’explorer certains aspects historiques méconnus et fascinants. Dans le même but de vulgarisation, l’EFEO a permis au public de découvrir les toutes dernières images acquises grâce au Lidar. Réalisées la veille, les prospections effectuées par drone révèlent leur lot de surprises, dévoilant des structures insoupçonnées et jusqu’alors invisibles.

Heureux de partager leur savoir, les archéologues ont détaillé les procédés mis en œuvre. Pendant ce temps-là chauffait un four à céramiques, témoignage d’une archéologie expérimentale qui permet de saisir par l’expérience les procédés antiques. Une quarantaine de pièces y cuisaient, à une température dépassant les 1100 degrés.

Dans le centre-ville, les officiels et représentants des principales institutions culturelles, économiques et touristiques se sont rassemblés pour la cérémonie d’ouverture. Parlant au nom de l’Ambassadeur de France Jacques Pellet, madame Élodie Wynar a tout d’abord tenu à rappeler le rôle moteur du Cambodge au sein de la francophonie. Le Royaume est en effet un membre fondateur de L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), créée en 1970.

« Cette Célébration, qui se tient sur plusieurs jours, présente le visage d’une francophonie conviviale, créative et fédératrice. Elle s'inscrit dans une année 2024 particulièrement importante, qui verra se dérouler les Jeux olympiques ainsi que le Sommet de la francophonie, à Villers-Cotterêts. »

Mme Wynar s’est félicitée que le français demeure une langue internationale de première importance, présente sur les cinq continents et qui dénombre 300 millions de locuteurs. « Un nombre qui devrait encore s’accroître au cours des années suivantes, estime Mme Wynar, pour atteindre les 700 millions en 2035. Le français occupe au Cambodge une place particulière. Tout d’abord parce qu’il représente une langue mémorielle, puisque les archives nationales sont écrites en français. Mais c’est aussi une langue d’avenir, qui permet d’accéder à des filières d’excellence et offre d’indéniables opportunités d’avenir. »

Un panel quasi exhaustif des domaines dans lesquels s’illustre la langue française a été présenté par les exposants, qu’il s’agisse de la gastronomie, de l'hôtellerie, de l’éducation, de la recherche archéologique et la préservation du patrimoine, en passant par l’art, les services à la personne ou encore les ONG.

コメント


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page