Diaspora & Parcours : Kandy, la petite paysanne cambodgienne devenue impératrice

La Cambodgienne Kandy Robertson est une authentique entrepreneure, une experte en médias sociaux et une influenceuse. Elle est née et a grandi à Silver Spring, Maryland et réside aujourd’hui à la Nouvelle-Orléans.

La Cambodgienne Kandy Robertson
La Cambodgienne Kandy Robertson

Kandy Robertson est PDG de sa propre société de production, iKandyland Productions, productrice exécutive de la série de télé-réalité « Kocktales & Kandy », et également actrice et militante des droits de l’homme. Kandy peut se vanter de plus de 15 ans d’expérience dans l’industrie du cinéma et du divertissement. Elle a fondé sa propre ligne de soins capillaires de luxe EMPRəS, décrit le chemin vers le succès dans le livre Short Read for Business and Money et prépare également sa biographie qu’elle a choisi d’intituler « From Peasant to Empress - De Paysanne à Impératrice », entre autres...

Enfance difficile

Après avoir vécu elle-même une enfance très difficile en raison des séquelles du génocide cambodgien qui ont fortement perturbé les relations avec sa mère, la jeune femme a décidé de s’engager dans la lutte contre le manque d’éducation et contre la traite des êtres humains. Pour elle, il s’agit d’encourager la nouvelle génération de Cambodgiennes à surmonter les traumatismes familiaux, à s’affirmer et à acquérir plus d’indépendance. Pour cela, elle est intervenue sur de nombreux forums et émissions télévisées aux États-Unis tels Voice of America et le CNN Freedom Project.

Kandy, la petite paysanne cambodgienne devenue impératrice
Kandy, la petite paysanne cambodgienne devenue impératrice

Succès

En 2011, année faste, Kandy sera présente sur plus de trente sites Web, sept magazines et jouera dans la vidéo musicale « Never Knew Music » de Ne-Yo. Elle sera présente dans divers films aux côtés des A-listers d’Hollywood : Jason Statham, Ben Foster, et feu Brittany Murphy, sans compter les centaines de séances photo pour de nombreux magazines et de multiples apparitions sur scène pour divers événements et concerts. Aujourd'hui, l'hyper active cambodgienne se concentre sur EMPRəS, sa ligne de soins de beauté, elle a accepté de répondre à quelques questions. Entretien :

Q : Parlez-nous un peu de vous

Je suis née en 1982 et j’ai grandi dans le Maryland, je suis une fille de réfugiés du génocide cambodgien. J’ai émigré en Louisiane il y a 15 ans après un mariage raté. J’y ai travaillé comme infirmière, mais je voulais me « construire » et j’ai commencé à travailler comme actrice et mannequin d’abord, puis j’ai souhaité évoluer en apprenant la gestion d’entreprise et l’importance de la présence sur les réseaux sociaux.

Cela m’a donné suffisamment d’expérience pour réaliser mon rêve qui était de posséder ma propre entreprise. Je possède et exploite actuellement une agence de marketing sur les réseaux sociaux et une ligne de soins capillaires de luxe appelée EMPRəS. Je voulais aussi redonner à ma communauté et j’organise et coordonne des événements de collecte de fonds pour des organisations en faveur de la lutte contre la traite des êtres humains.

Q : Parlez-nous de votre ligne de soins capillaires

En fait ma ligne de soins capillaires a été créée parce que j’ai une grande famille qui a une variété de cheveux texturés et je voulais des produits capillaires pour mes proches qui soient naturels et biologiques, sans parabènes ni sulfates. La marque s’appelle EMPRəS, parce que mes « suiveurs » m’avaient traité d’impératrice en raison de ma forte présence sur les réseaux sociaux. Je suis aussi une amoureuse de la beauté et j’ai toujours voulu créer une entreprise dans ce domaine, voilà les raisons de la création de cette ligne de soins capillaires.

EMPRəS
EMPRəS

Q : Donnez-nous un peu plus de détails…

Nos produits capillaires sont entièrement naturels et biologiques avec des ingrédients comme de la protéine de baobab et des huiles de graines de chia pour aider à renforcer et à protéger les cheveux. Nos produits capillaires de qualité professionnelle gardent la chevelure sans frisottis et soyeuse, tout en étant composés d’actifs qui favorisent la croissance des cheveux et aident à réparer les dommages de la racine à la pointe. Toute la gamme est fabriquée aux États-Unis. Quelque part, avec cette gamme, nous aidons les femmes à se sentir autonomes et d’aider à ce qu’elles se sentent belles et en confiance, et cela commence par de beaux cheveux.

« Lorsque vous regardez et vous vous sentez bien, vous vous sentirez assez puissante pour conquérir le monde »

Q : Que souhaitez-vous réellement exprimer à travers cette interview ?

Je suis la première génération des Américains d’origine asiatique dans ma famille, mes parents étaient des réfugiés du génocide cambodgien et ont dû émigrer en Amérique. Ils ne parlaient pas anglais, mais ont pu élever une famille dans un pays dont ils ignoraient tout et ont beaucoup donné.

« Ma famille a été fortement touchée par la guerre et j’ai donc eu une enfance très traumatisante qui m'a conduit vers une vie parfois dissolue »

Ces expériences m’ont appris a grandir et devenir mature très tôt. Mon rêve était de bâtir un empire et de créer une richesse pour ma famille et pour les générations à venir. Je veux partager mon histoire avec d’autres qui ont peut-être eu du mal dans leur vie, mais qui ont encore le courage et la force de poursuivre leurs rêves, de surmonter leurs difficultés et les obstacles pour finalement réaliser le « rêve américain ».

Photographie Joshua Alexander of A1 Media

Q : Parlez-nous des défis à surmonter pendant que vous travailliez à la création de marques

Les défis auxquels j’ai été confronté venaient essentiellement du regard critique des autres, il m’a fallu des années pour gagner en confiance et ne pas prendre la critique à titre personnel. Beaucoup de gens dans ma vie ne croyaient pas en moi et en mes capacités. Ils souhaitaient que je prenne une voie plus traditionnelle, sans prendre de risques et en travaillant de 9 h à 5 h puis en prenant soin de mes enfants en rentrant. J’ai donc beaucoup hésité et connu de longues périodes d’incertitude.

Q : Comment avez-vous financé vos projets ?

J’ai utilisé mes économies effectuées lorsque je travaillais en tant qu’infirmière. Ensuite, mon agence de marketing a rapidement bien fonctionné et m’a permis de financer la suite.

Q : Jusqu’où souhaitez-vous aller ?

Je vois mon entreprise progresser très rapidement et cela me ravit, nous avons des clients en provenance du monde entier et si cela continue dans cette voie, c’est parfait.

Q : Quel message aimeriez-vous transmettre à celles qui ont des projets ?

Faire preuve de patience et accepter les échecs en les considérant comme des opportunités et des étapes vers la réalisation de votre rêve. Parfois, vos projets vous conduisent vers des chemins différents de votre vision initiale, il faut suivre le cours de l’eau et ne jamais abandonner.

Remerciements à Kandy Robertson et bobanjohn de CEO Medium

Raison sociale : EMPRəS/iKandyland LLC

Site Web : www.empresluxurybrand.com

Instagram : @ikandyland et @empreshair