top of page
Ancre 1

Destination Mékong : Organiser, préparer...les secrets du succès avec Anne-Laure Bartenay

Participer à l’organisation d’un événement d’envergure, au Cambodge ou ailleurs, est un long travail de préparation, de logistique, de recherche et d’organisation. Cheville ouvrière du sommet Destination Mékong qui s’est achevé hier soir, Anne-Laure Bartenay livre quelques explications sur ce sujet.

Anne laure Bartenay
Anne-Laure Bartenay

En quelques mots, vous et votre activité au Cambodge

Bonsoir, je m’appelle Anne-Laure Bartenay, j’ai 37 ans, je suis française et cela fait huit ans que je vis au Cambodge. J’ai créé ma société qui s’appelle ALB Marketing & Events, officiellement enregistrée depuis le mois de juillet 2023. C’est un cabinet de conseil spécialisé en marketing stratégique et organisation d’événements. Et donc, c’est dans ce cadre-là que je co-organise le « Destination Mekong Summit » avec Cathy Germier.

Je suis en charge de toute l’organisation, de trouver des sponsors et de faire en sorte que tout se déroule pour le mieux.

Quel fut votre premier événement avec cette nouvelle société ?

Le premier événement que j’ai organisé via cette société était la préouverture de The Peak, le premier Mall de luxe qui va ouvrir ses portes en 2024 à Phnom Penh. Là, j’étais en charge d’organiser cinq jours d’événements autour de trois thématiques qui étaient la culture, le cinéma et l’art.

Il me fallait aussi rassembler tous les partenaires locaux et internationaux pour animer cet événement, ainsi que gérer toute l’organisation et m’occuper des invités.

Parlez-nous de cet événement « Destination Mekong Summit »

Alors là, dans ce cadre-là, il a fallu définir les grandes problématiques avec Cathy, car c’est un événement qui est lié au tourisme responsable, au partage de bonnes pratiques et à toutes les innovations liées au secteur, mais dans la zone Mékong, pas uniquement au Cambodge.

« Donc l’objectif dans cet événement était de rassembler des speakers, des intervenants autour de chaque problématique. Il fallait aussi essayer de varier aussi bien les genres que les nationalités et avoir des gens qui soient aussi bien du Cambodge, mais aussi de la région du Mékong. »

Après, évidemment, il fallait aussi gérer toute la partie invitation des participants, trouver des sponsors. Ça, c’est la plus grosse partie en général du travail. On organise ce genre d’événements, que ce soit des sponsors qui nous invitent comme le cocktail du premier soir, comme le Dib ou Aquation qui nous reçoivent chez eux, ou encore nous travaillons avec les sponsors F&B qui nous offrent ce premier soir tout ce qui est « Food and Beverage ».

Cocktail au DIB
Cocktail au DIB

Donc ça, c’est la plus grosse partie de mon travail. Puis, le jour J, il me faut gérer toute l’organisation, l’installation, l’accueil des participants, m’occuper de tous les petits problèmes de dernière minute.

Donc, c’est un peu du travail du « backstage », j’ai envie de dire que nous sommes les personnes de l’ombre, celles qui font en sorte que l’événement se passe au mieux, en tout cas pour les invités et pour les participants.

Votre prochain projet ?

C’est en cours, je ne peux pas encore dévoiler parce que ce n’est pas signé. Mais là, ce serait pour un tout autre type de client, c’est une institution européenne, on va dire, qui organise toute une série d’événements. Nous allons mettre en valeur leurs projets au Cambodge.

 

Voir la vidéo

 

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page