top of page
Ancre 1

DC-Cam & Along Veng : Consultation et dépistage pour les survivants des Khmers rouges

Le Centre de Documentation du Cambodge (DC-Cam) est fier d’annoncer le succès de la consultation et du dépistage pour cent survivants (sur 267 survivants locaux) dans le district d’Anlong Veng du 5 au 7 septembre 2023.

Consultation et dépistage pour les survivants des Khmers rouges

Le DC-Cam a organisé l’événement dans la pagode d’Anlong Veng. Cette région compte environ soixante mille habitants, dont beaucoup sont des survivants du régime des Khmers rouges. Anlong Veng est une communauté géographiquement isolée, située le long de la frontière cambodgienne avec la Thaïlande. La région est célèbre pour avoir été le dernier bastion des Khmers rouges.

La région est peuplée d’un pourcentage élevé de personnes considérées comme pauvres et, en raison du nombre important de batailles qui se sont déroulées dans la région, le pourcentage de la population souffrant d’un handicap est plus élevé que la moyenne.

Compte tenu de la pauvreté et des handicaps de nombreux survivants, l’accès aux soins de santé est l’une des difficultés les plus importants auxquelles est confrontée la communauté des survivants de la région. Il n’est pas surprenant que de nombreux survivants aient déclaré dans les enquêtes qu’ils ne prêtaient pas attention à leur santé.

Consultation et dépistage pour les survivants des Khmers rouges

Le DC-Cam est enthousiaste à l’idée d’utiliser ses jeunes bénévoles, CamboCorps, pour étendre ses services et son soutien aux survivants de façon efficace. Le DC-Cam a envoyé ses volontaires pour rencontrer les survivants et leurs familles. Les volontaires ont mené une enquête sur la santé, recueilli des témoignages et fourni des informations essentielles sur les problèmes de santé publique communs aux survivants des Khmers rouges. 267 résidents locaux ont accepté de fournir des informations sur leurs soins de santé, leurs problèmes et d’autres sujets connexes. Les 267 personnes ont été interrogées et une centaine d’entre elles ont été sélectionnées pour bénéficier d’un dépistage et d’une consultation.

Consultation et dépistage pour les survivants des Khmers rouges

Outre les survivants, DC-Cam interroge régulièrement les familles des survivants afin de comprendre les réseaux de soutien de ces derniers. Les résultats de l’enquête indiquent que les personnes interrogées âgées de 50 à 89 ans sont confrontées à une dizaine de maladies ou d’affections chroniques différentes, ce qui correspond aux réponses d’autres survivants dans d’autres régions du pays.

Les deux principales affections déclarées par les survivants sont les troubles gastro-intestinaux (en première position), suivis de l’hypertension. Il apparaît que parmi les 267 personnes interrogées, 127 souffraient de troubles gastro-intestinaux. Les maladies mentales se classent au cinquième rang des affections les plus courantes et l’épilepsie au dixième rang des affections les moins courantes. DC-Cam est fière de la réussite de cet événement.

Dr. Ly Sok-Kheang

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page