top of page
Ancre 1

Culture & Siem Reap : l'Alliance française fait son cinéma

Après avoir été plébiscitée lors de sa première édition en 2020, la biennale du film francophone s'invite à nouveau à Siem Reap à partir du 28 avril. 13 films seront présentés gratuitement à un public attendu nombreux.

Cette nouvelle biennale débutera fastueusement par la projection, sous la présidence de Sa Majesté la Reine Mère, du long métrage Apsara, écrit et réalisé par Norodom Sihanouk en 1966. À travers une histoire d'amour contrariée dont le premier rôle féminin est tenu par la princesse Bopha Devi, les spectateurs revivront l'ambiance phnompenhoise des années 1960, considérées par beaucoup comme un âge d'or d'un royaume qui, avant d'être noyé dans la guerre civile, brillait de mille feux.

La mise en scène cambodgienne sera aussi représentée par le Retour à Séoul de Davy Chou, couronné Meilleur film au festival de Belfast en 2022. La bouleversante quête d'identité d'une jeune femme adoptée est portée par la prestation habitée de Park Ji-min, véritable révélation dont l'interprétation hantera la mémoire longtemps après le visionnage.

Cette biennale permettra d'accomplir un tour du monde de la francophonie, de la Belgique de l'Ombre d'un mensonge au Québec de Noémie dit oui, en passant par le Maroc, la Suisse et l'Algérie. Drame, comédie et films pour enfants seront projetés jusqu'au 1er mai.

Initiatrice de l'évènement, Nathalie Pinol, directrice de l'Alliance française, nous décrit les buts et les enjeux de cette ode au cinéma francophone : « La biennale du film francophone a été créée par l'Alliance française de Siem Reap et en est maintenant à sa deuxième édition.

Cet événement culturel ayant rencontré un franc succès en 2020, l'Alliance française réitère le défi cette année et présentera au cinéma Legend Heritage Walk une sélection de treize films francophones de différents pays.

En exclusivité la projection du film Apsara, un véritable joyau du cinéma cambodgien réalisé par sa majesté Norodom Sihanouk en guise de cérémonie d'ouverture, suivie d'un cocktail dînatoire le vendredi 28 avril au Sofitel, qui se tiendra sur invitation.

Cette soirée d'ouverture sera l'occasion de célébrer la diversité culturelle et linguistique de la Francophonie, ainsi que de mettre en valeur le patrimoine cinématographique cambodgien.

Pour fêter la clôture de cet évènement, le lundi 1er mai, la projection du film Le bleu de caftan sera suivie d'un cocktail dînatoire au restaurant Embassy (sur invitation seulement).

La ville de Siem Reap située aux pieds des temples est le poumon culturel et identitaire du Royaume du Cambodge. Une ville qui par son patrimoine culturel classé à l'UNESCO se devait d'avoir une rencontre cinématographique de renom. Le royaume du Cambodge, membre fondateur de la Francophonie internationale avec d'autres pays africains, réaffirme ainsi sa francophonie.

Entrée gratuite pour tous les films du 28 avril au 1er mai, sous-titrages en khmer pour quelques films.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport     Société     Environnement 

bottom of page