top of page
Ancre 1

Cambodge & Coopération : Inauguration de la station d'épuration des eaux de Bak Kheng

La phase I de la station d’épuration de Bak Kheng, un investissement de 247 millions de dollars, a été officiellement mise en service le 19 juin 2023, lors d’un événement présidé par le Premier ministre Hun Sen. La nouvelle installation est capable de produire 195 000 mètres cubes d’eau potable par jour.

La première phase de la station de traitement des eaux de Bak Kheng, dans le nord-est de Phnom Penh, a été officiellement inaugurée le 19 juin. AFP
La première phase de la station de traitement des eaux de Bak Kheng, dans le nord-est de Phnom Penh, a été officiellement inaugurée le 19 juin. AFP

S'exprimant lors de la cérémonie d'inauguration de l'installation, située dans la commune de Bak Kheng du district de Chroy Changvar, Hun Sen a décrit la phase I de l'usine comme une étape stratégique dans l'approvisionnement en eau de la capitale.

« Nous avons la chance de pouvoir compter sur le Japon et la France, ainsi que sur l'UE, pour l'approvisionnement en eau de Phnom Penh. La phase II de l'usine de Bak Kheng est en cours de construction et sera mise en service l'année prochaine, tandis qu'un soutien financier est recherché pour la troisième phase », a-t-il déclaré.

La phase I a été financée par un prêt à faible taux d'intérêt de 85 millions de dollars de l'agence française de développement (AFD), 100 millions de dollars de banques d'investissement et une subvention de 15 millions de dollars de l'UE. L'Autorité de distribution d'eau de Phnom Penh (PPWSA) a financé les 47 millions de dollars restants.

« Néanmoins, il existe toujours un déséquilibre entre l'offre et la demande, et davantage d'usines de traitement de l'eau sont nécessaires. Le fait que certains quartiers de la capitale soient confrontés à des pénuries d'eau me préoccupe beaucoup », a précisé le Premier ministre, ajoutant que l'équilibre sera rétabli lorsque la capacité d'approvisionnement atteindra plus d'un million de mètres cubes par jour.

Avant la mise en service de cette installation le 20 avril, la capitale ne disposait que de 640 000 mètres cubes par jour.

Selon le PM, à partir de 2024, l'approvisionnement en eau potable de Phnom Penh passera à 987 000 mètres cubes à partir de 2025, il atteindra 1,17 million. En 2030, elle pourrait atteindre 1,8 million, ce qui signifie que l'équilibre entre l'offre et la demande pourrait être assuré.

La phase I de la station d’épuration de Bak Kheng, un investissement de 247 millions de dollars, a été officiellement mise en service le 19 juin 2023, lors d’un événement présidé par le Premier ministre Hun Sen. La nouvelle installation est capable de produire 195 000 mètres cubes d’eau potable par jour.

Le ministre de l'industrie, des sciences, de la technologie et de l'innovation, S.E. Cham Prasidh, a déclaré lors de la cérémonie que la phase II de la station d'épuration aura la même capacité que la phase I.

« La capacité combinée des deux premières phases de l'usine de Bak Kheng sera de 390 000 mètres cubes. C'est l'une des plus belles réalisations du Royaume dans le domaine du traitement de l'eau », a-t-il déclaré.
La phase I de la station d’épuration de Bak Kheng, un investissement de 247 millions de dollars, a été officiellement mise en service le 19 juin 2023, lors d’un événement présidé par le Premier ministre Hun Sen. La nouvelle installation est capable de produire 195 000 mètres cubes d’eau potable par jour.

« Les travaux ont été réalisés par VINCI Construction Grands Projets, sous la supervision de SUEZ Consulting. Avec ces nouvelles infrastructures, la Régie des eaux de Phnom Penh (PPWSA) peut désormais produire 835 000 m3/jour pour répondre aux besoins grandissants des habitants de Phnom Penh et de la ville de Takhmao. »

« L’usine de Bakheng, la plus grande du Cambodge, atteindra sa pleine capacité de 390 000 m3/jour après l’achèvement de la phase 2 prévu en 2024. Soit de quoi fournir de l’eau potable pour près de 1 million d’habitants supplémentaires, y compris en saison sèche. Une troisième phase est à l’étude pour couvrir les besoins croissants futurs de la capitale. », a annoncé l’ambassade de France au Cambodge sur les réseaux sociaux.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page