Coopération : Hong Kong, un tremplin et le deuxième plus grand investisseur étranger au Cambodge

Hong Kong et le Cambodge entretiennent des relations et économiques depuis plusieurs années. Selon le Conseil pour le développement du Cambodge, Hong Kong demeure l’une des principales sources d’investissements étrangers au Cambodge.

Hong Kong, un tremplin et le deuxième plus grand investisseur étranger au Cambodge
Hong Kong, un tremplin et le deuxième plus grand investisseur étranger au Cambodge. Photo Chester Ho

En 2019, Hong Kong était le deuxième plus grand investisseur étranger dans le Royaume, avec des investissements atteignant 913 millions de dollars.

Le commerce bilatéral entre Hong Kong et le Cambodge a atteint 1,1 milliard de dollars en 2020. Malgré la pandémie, les échanges commerciaux entre les deux économies ont tout de même enregistré une croissance de près de 9 % cette année-là.

L’une des principales évolutions liées au commerce entre les deux pays s’explique par l’accord de libre-échange et d’investissement entre Hong Kong et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui est entré en vigueur le 12 février.

Les entreprises et les prestataires de services de Hong Kong peuvent bénéficier d’avantages similaires aux dix pays membres de l’ASEAN dans le cadre de ces accords destinés à favoriser les échanges et les investissements régionaux.

« Hong Kong est aussi un formidable tremplin pour permettre de développer les exportations cambodgiennes vers la Chine continentale, dans la région et vers le reste du monde », indique le bureau économique de Hong Kong basé à Bangkok.

Malgré un changement de statut relativement récent et des tentatives d’amélioration en cours en matière de système électoral et de sécurité nationale, le statut de Hong Kong en tant que centre financier international est resté solide.

En dépit des retombées économiques de la pandémie, l’économie de Hong Kong a continué à bien fonctionner. Grâce à une forte reprise du commerce, la Région administrative spéciale a vu son économie rebondir au premier trimestre 2021, enregistrant une croissance de 7,9 % en glissement annuel et une augmentation de 5,4 % par rapport au trimestre précédent.

« Hong Kong relèvera à nouveau les défis grâce à ses avantages uniques tels qu’une économie libre et ouverte, l’État de droit et l’indépendance judiciaire, autant de raisons qui font de la ville une destination attractive pour les investissements », ajoute le bureau économique.

Le 14e plan quinquennal du gouvernement central conforte le statut de Hong Kong comme centre financier international, mais soutient également le développement de la ville en tant que centre international de l’innovation et de la technologie.

Hong Kong entend développer les échanges à travers la vaste zone de Guangdong-Hong Kong-Macao, qui constitue le « meilleur point d’entrée pour saisir les opportunités de développement des relations avec la Chine continentale ».

Bureau économique de Hong Kong & CG

Dans le cadre des célébrations de la 72e Fête nationale de la République populaire de Chine (7 au 14 octobre), Cambodge Mag, en partenariat avec le groupe Almond et le Phnom Penh Post, vous propose une série d’articles sur les relations entre le Cambodge et la Chine, ainsi que des dossiers, portraits d’investisseurs et d’hommes d’affaires.

Remerciements Luu Meng & Almond Group et le Phnom Penh Post

73 vues0 commentaire