top of page
Ancre 1

Coopération : 30 ans de l'AFD au Cambodge, un anniversaire plein d'avenir

Beaucoup de représentants d’institutions de développements, d’officiels cambodgiens, de chefs d’entreprise et de collaborateurs de l’Agence française de Développement, hier dans les jardins de l’ambassade de France, pour célébrer dignement les 30 ans de présence de l’agence dans le Royaume.

Vongsey Visoth, secrétaire d'État au ministère de l'Economie et des Finances, Rémy Rioux, Directeur Général du Groupe AFD et Monsieur Jacques Pellet, Ambassadeur de France au Cambodge

Durant cet événement qui regroupait environ 200 personnes, le public a eu l’occasion de découvrir différents stands mettant en avant les réalisations majeures de l’AFD dans le Royaume. En particulier le partenariat avec la régie des eaux de la capitale et le soutien aux indications géographiques pour les produits agricoles cambodgiens.

Sur les murs de l’ambassade et également sur des chevalets disposés dans le jardin, il était possible de découvrir l’intégralité des photos de l’exposition illustrant les 30 ans de présence de l’organisme de développement dans le Royaume.

Goûter l'eau de Phnom Penh...

Afin de rappeler avec conviction que l’eau de Phnom Penh était définitivement potable, il était aussi proposé aux visiteurs de goûter cette eau en échange d’une splendide gourde de bambou. En effet, si l'eau de Phnom Penh est aujourd'hui consommable sans danger grâce aux projets partenaires AFD - PPWSA (Phnom Penh Water Supply Authority), l'utilisation de cette eau sur les tables cambodgiennes n'est pas encore tout-à-fait entrée dans les habitudes.

Exposition photo sur site
Exposition photo sur site

Autre initiative originale et plutôt esthétique, les étudiants du studio de création « Phare Creative Studio » avaient été mis à contribution pour illustrer plusieurs thèmes - secteurs d'intervention propres à l'agence.

Pour son discours d'ouverture, l'ambassadeur de France au Cambodge rappelait l'importance du partenariat de l'AFD avec les autorités et entreprises publiques cambodgiennes, rappelant que tout avait commencé en 1993.

Le diplomate mentionnait également la « dynamique positive » qui caractérise aujourd'hui les échanges franco-cambodgiens tout en soulignant qu'un anniversaire « célébrait les réalisations passées, mais aussi l'avenir ».

« l'AFD représente 1,5 milliard d'investissement dans le Royaume depuis 2015 et 50% des investissements dans la distribution de l'eau à Phnom Penh », déclarait-il, ajoutant :

« L'AFD reste à la disposition des autorités cambodgiennes, elle soutient la stratégie du gouvernement royal pour atteindre la neutralité carbone en 2050 et travaille actuellement sur un projet de stockage des énergies renouvelables avec EDC. »

Monsieur l’ambassadeur n’a pas manqué de remercier l’agence et ses partenaires, ainsi que les nombreuses personnalités cambodgiennes, franco-cambodgiennes et françaises venues assister à cet anniversaire.

Vongsey Visoth, secrétaire d’État au ministère de l’Économie et des Finances abondait dans le sens du diplomate lors des quelques mots qu’il a tenu à prononcer, soulignant « l’importance de l’excellente coopération entre les deux pays, promise à des jours encore meilleurs, et la nécessité de maintenir ce type de relations de confiance, un élément clé au développement du Cambodge, mais aussi à la paix ».

Rémy Rioux, Directeur Général du Groupe AFD
Rémy Rioux, Directeur Général du Groupe AFD

M. Rioux soulignait ensuite le « très grand honneur que représentait pour lui et sa délégation de célébrer ici ces trente ans de partenariat entre l’AFD et le Cambodge ». Le directeur du groupe AFD mentionnait ensuite trente ans d’écoute, de confiance et de respect rappelant « une belle histoire commune commençant en 1993 alors même que le pays se relevait de deux décennies de guerre civile et de la tragédie du régime des Khmers rouges ».

« Vous nous avez alors fait confiance pour la réalisation de projets emblématiques de votre réconciliation tels l’aménagement de la zone touristique d’Angkor, la réhabilitation du Marché central de Phnom Penh, les stations d’eau potable et les structures d’irrigation à travers le pays… », précisait-il, ajoutant :

« Forts de cette confiance, nous avons ensuite accompagné un remarquable parcours de développement du Cambodge au fil des décennies… »

M. Rioux saluait ensuite l'engagement des techniciens et ingénieurs qui ont travaillé sans relâche à « renouer les fils du passé », citant l'action des ingénieurs agronomes pour les polders de Prey Nup qui ont inspiré l’écrivaine Marguerite Duras dans son oeuvre « Barrage contre le Pacifique », également portée à l'écran par le cinéaste Rithy Panh.

Le Directeur citait ensuite l'évolution des interventions de l'AFD dans le Royaume alors que celle-ci se tourne à présent vers l'appui aux filières agricoles durables en promouvant les indications géographiques et également vers la formation, « indispensable au développement humain », et aussi vers la protection sociale.

M. Rioux rappelait enfin la diversité des interventions de son agence, la moyenne des interventions annuelles de l'AFD, se chiffrant à plus de 100 millions d'euros, un chiffre qu'il espère « voir doubler cette année ».




Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page