Connaissez-vous PINK MAN (Thailande) ?

Manit Sriwanichpoom et Pink Man

Manit fut l’un des photographes invités au premier festival photo de Phnom Penh. Son exposition décalée mettant en scène un personnage peu sympathique avait particulièrement attiré l’attention, en raison de son originalité, mais aussi de son propos, hélas trop pertinent…

Manit Sriwanichpoom est l’un des photographes thaïlandais de renom et il est la référence artistique thaïlandaise dans le milieu international de la photographie. Parmi ses expositions « solo » : « Bangkok en Rose » au Musée d’Art de Yokohama (Japon) ; « L’Homme rose au Paradis », à l’Université Monash (Australie) ; et « Beijing en rose » à la Galerie Highland (Chine). Ses œuvres sont présentées dans les collections de la Maison européenne de la photographie (Paris), au Musée d’art asiatique Fukuoka (Japon), et dans des collections privées. En 2007, il reçoit le « Higashikawa Overseas Photographer Prize. »

PINK MAN vu par Manit Sriwanichpoom

“Pink Man” (“L’Homme en rose”) est une icône consumériste du thaïlandais contemporain, poussant sans cesse son caddy de supermarché vide, à la recherche de produits à acheter qui inévitablement, ne le satisferont jamais….J’ai créé « Pink Man» durant la catastrophe économique de 1997. Cette fiévreuse frénésie d’acheter sans cesse nous a finalement laissé sans ressources. Le costume est un symbole de l’occidentalisation et de la réussite du capitalisme.



APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône