Conférence sur l’islamisme à Phnom Penh

Pas de guerres de religion au Cambodge


Dans la continuité des gestes vers les communautés musulmanes du royaume et extérieures, inauguration de mosquée, incitation à construire plus de salles de prière… les autorités ont organisé une conférence sur l’islamisme que présidait le ministre du culte, Son Excellence Min Khin. La conférence accueillait plusieurs centaines de délégations et représentants des communautés Cham.


Quelques jours plus tôt, le deuxième vice-président de l’Assemblée nationale, Nguon Nhel, avait réaffirmé l’absence de conflits religieux dans l’histoire du Cambodge. Le Député avait également ajouté que le gouvernement royal s’était efforcé, tout au long des mandatures successives du parti au pouvoir, de privilégier le développement et l’harmonie sociale sans tenir compte des critères de race et de religion. Le deuxième vice-président de l’AN a également rappelé aussi que la Ligue islamique mondiale soutenait sans réserves l’Association islamique du Cambodge. Pour sa part, Abdullah A.A. Al-Turki a hautement apprécié la liberté religieuse et les bonnes relations entre les religions au Cambodge, ainsi que l’attention du GRC à toutes les religions, sans discrimination. L’Association islamique du Cambodge représente le monde islamique qui adhère à la bonté, à la tolérance et à la compréhension, a souligné Abdullah A.A. Al-Turki, ajoutant que l’islamisme, selon lui, a besoin de l’harmonisation et est totalement contre tous les actes terroristes et extrémistes.

Source: AKP

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône