Communauté & Siem Reap : un consulat honoraire sous les signes de l’écoute et de la solidarité

C’est une personnalité connue et appréciée de la population siemreapoise, réputée pour son engagement et son dynamisme, qui s’apprête à occuper un poste crucial pour la vie de la communauté française.

Mme Rika Taing va bientôt occuper la fonction de consule honoraire à Siem Reap, en remplacement de Mr Serge Bellini.
Mme Rika Taing va bientôt occuper la fonction de consule honoraire à Siem Reap, en remplacement de Mr Serge Bellini. Crédit photo : media Cruise production Anthony Holvoet

Laissé vacant depuis le départ de Mr Bellini, le consulat honoraire reprendra ses permanences hebdomadaires tous les mercredis matin, dans les locaux de l’École Française d’Extrême-Orient.

Cette nomination représente une nouvelle étape dans la carrière de Mme Taing, qui s’est installée à Siem Reap il y a de cela une décennie. En renouant ainsi avec son pays d’origine, Rika Taing n’en a pas pour autant oublié son Alsace bien-aimée, dirigeant avec son mari l’Annexe, un restaurant donnant libre cours à leurs talents culinaires. Inauguré en 2011, l’établissement est vite devenu un lieu d’échanges et de convivialité pour une communauté française qui compte de nombreux ressortissants.

En mai 2019, le couple s’est lancé dans une nouvelle aventure entrepreneuriale, créant EcoBatt Energy, le premier service de régénération de batteries industrielles du royaume. Menant de front ces deux activités, Mme Taing a été touchée par l’ampleur prise par la pandémie. Le marasme qui s’était emparé de Siem Reap l’a poussée à prendre l’initiative, en juin 2020, de fonder un groupe Facebook recensant et promouvant les commerces demeurés ouverts. Cette démarche avait révélé chez elle un volontarisme et un optimisme à toute épreuve, ainsi que des sentiments très forts envers une ville malmenée par la crise.

« En 10 ans, j’ai bien entendu assisté aux multiples mues de cette ville à laquelle je suis énormément attachée. Et rien ne m’a rendue aussi triste que de contempler le spectacle de ces derniers mois, où la cité des temples s’est transformée en ville fantôme », déclarait-elle alors.

La situation qui, inéluctablement, est amenée à s’améliorer, aura néanmoins laissé de profonds stigmates dans la population. L’une des principales missions de la nouvelle consule honoraire sera d’apporter assistance et protection aux Français, qu’ils soient résidents ou simplement de passage dans la ville. En fournissant les informations les plus pertinentes, en venant en assistance lors de situations critiques ou en délivrant certificats et documents officiels, le consulat honoraire est un rouage important pour chaque citoyen.

« Je suis honorée et fière de servir la France, en étant au service des Français à Siem Reap. Ce titre m’attribue la fonction de relais de proximité auprès de l’ensemble des ressortissants français présents sur le territoire de la ville »

C’est également l’occasion de promouvoir la langue et la culture française en mettant à profit ma double culture. Par ma fonction, je serai en contact permanent avec l’ambassade de France ainsi qu’avec le consulat général de Phnom Penh, en étant le dispositif consulaire auprès de la communauté française de Siem Reap. J’aurai aussi le plaisir d’informer, d’orienter, d’assister nos compatriotes dans les démarches administratives. Quant à la limite de mes attributions, il m’apparaît qu’elle repose sur un principe de neutralité. En effet, je suis désormais le relais de proximité de l’ensemble des ressortissants français, sans scission aucune. Je m’engage à répondre à l’ensemble des besoins des Français présents sur le territoire. L’unité représente pour moi un socle important de notre République. »

Autant de missions que Rika Taing promet de mener à bien en exerçant cette fonction bénévole avec la détermination et la bienveillance qui la caractérisent.

Permanence tous les mercredis matin de 9 h à 12 h à l’École française d’Extrême-Orient.

Contact : consulhonorairesiemreap@gmail.com

159 vues0 commentaire