top of page
Ancre 1

Cinéma : Clap de fin et émotion pour la 13e édition du Festival international du film au Cambodge

La 13e édition du Festival international du film du Cambodge (CIFF) touchait à sa fin ce dimanche 30 juin au cinéma Olympia avec la projection du film « Satu - Year of the Rabbit ».

Un moment de partage avec le public et l’équipe organisatrice qui clôturait cet immense événement culturel du Royaume qui ne fait que grandir année après année, dans le but de promouvoir le Cambodge comme pays porteur dans l’art cinématographique.

13e édition du CIFF, l’achèvement d’un travail d’orfèvre de toute une équipe et ses volontaires

Pour sa 13e édition, le Festival international du film du Cambodge a une nouvelle fois offert un événement fort et porteur d’espoir pour le secteur de l’audiovisuel au Cambodge.

Un grand événement rempli d’émotions qui a réuni autour du partage, de la passion et de la culture. Il a également rendu hommage à la grande légende Maître Kong Nay, décédé durant la semaine du festival.

Aspirant à promouvoir la culture khmère et l’art cinématographique cambodgien comme secteur porteur dans le monde. Le Festival international du film du Cambodge ne serait rien sans toute l’équipe organisatrice et tous ses volontaires qui, avec leur sourire, rire et professionnalisme, ont encore offert au public un festival toujours aussi unique et singulier.

« Par rapport à l’année dernière, nous avons toujours le même objectif : proposer des films cambodgiens et internationaux afin de promouvoir la culture khmère, mais aussi, de découvrir d’autres cultures du monde. Cela rend vraiment le Festival international du film du Cambodge unique », affirmait SiMaripich Sin, volontaire pour la 3e fois pour le festival.

Theansiv Seang, volontaire pour l’événement confiait : « Je suis d’accord, le but du festival est le même, mais cette année c’était encore plus grandiose que l’année dernière, je pense. Nous avons essayé de développer l’événement sur tous les plans afin de proposer le meilleur au public avec de nouveaux films pour que tout le monde puisse vivre de nouvelles expériences. La présence de nombreux réalisateurs a permis également au public d’en savoir plus sur le film et le processus de travail des différents professionnels. »

Il ajoutait : « Pour ma part, j’ai pu en tant que volontaire visionner quelques films et j’ai été très marqué par l’un d’eux : “Dhai Aakhar”. Un film indien qui m’a touché et grâce auquel j’ai beaucoup appris d’une culture que je ne connaissais pas forcément. »

« Nous essayons, année après année, de développer l’événement du mieux que nous le pouvons afin de proposer un événement inoubliable au Cambodge. Alors, merci à tout le public et au soutien. Nous espérons vous voir l’année prochaine pour la 14e édition ! », concluait le jeune volontaire avec une profonde joie.

Un événement donc porteur pour le secteur culturel du Cambodge qui a notamment été souligné par monsieur Pok Borak, Directeur du département du cinéma et représentant de la ministre de la Culture et des Beaux-Arts, Son Excellence madame PHOEURNG Sackona :

« Je tiens à féliciter toutes les personnes qui se sont investies dans cette 13e édition du Festival international du Film du Cambodge. Une reconnaissance singulière envers le Centre Bophana, la “Cambodia Film Commission”, le département du cinéma et de la diffusion culturelle du Ministère de la Culture et des Beaux-Arts du Cambodge, le staff, les volontaires, partenaires et sponsors. Vos efforts ont fait de ce grand événement un souvenir unique et porteur pour le Royaume durant plus de 6 jours. »

Il ajoutait : « J’espère que tout le monde aura appris durant les différentes projections et workshops organisés ici au Cambodge. Je suis confiant au regard du fleurissement des futures collaborations entre réalisateurs khmers et internationaux, à l’avenir. J’espère que nous vous accueillerons de nouveau au sein du Royaume prochainement. »

En perspective de la 14e édition, vers la construction d’un « nouveau Golden Age » pour le Royaume

Une 13e édition qui se clôt sous des signes d’engagement, d’initiatives et de nouvelles perspectives, notamment avec, pour la première fois dans l’histoire du Festival, un jury d’étudiants en média et communication qui délivrera des prix aux films sélectionnés de cette 13e édition.

Nouvelle initiative qui démontre la volonté de développer de nouveaux partenariats et des investissements privés et publics pour ce type d’événement au Royaume. Dans ce paysage d’extension et d’amplification, construire un meilleur écosystème où tout le monde est inclus sera la ligne directrice de travail du CIFF. L’une des bases de ces engagements sera notamment la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) avec un focus sur l’ODD 1 « Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde ».

« L’impressionnant succès de cette 13e édition qui a réuni toutes les générations que ce soit dans le public ou dans le panel des réalisateurs est une source d’encouragement et de motivation pour toute notre équipe et nos partenaires pour la suite. Nous vous donnons donc rendez-vous à la fin du mois de mars 2025 pour la 14e édition », concluait Cédric Eloy, Directeur du Festival International du Film au Cambodge.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page