Cinéma : Buoyancy, drame de l’esclavage moderne tourné au Cambodge

Le film tant attendu, Buoyancy, sera projeté à partir du 18 octobre 2019 sur les écrans cambodgiens.

Buoyancy, drame de l'esclavage moderne tourné au Cambodge

Buoyancy, drame de l’esclavage moderne tourné au Cambodge


Esclavage moderne

Le film est un drame élégant et stylé, inspiré par l’esclavage contemporain dans le milieu de la pêche. Il a été  tourné quasi exclusivement dans le royaume. Le long métrage raconte l’histoire d’un jeune Cambodgien de 14 ans qui quitte son pays à la recherche d’une vie meilleure, et qui se retrouve esclave sur un chalutier. Alors que d’autres membres d’équipage sont torturés et tués devant lui, il se demande alors si son seul espoir de liberté n’est pas de devenir aussi violent que ses ravisseurs.

Academy Awards®

Buoyancy a bénéficié du soutien de la Commission Cambodgienne du Film. Il représentera l’Australie pour le meilleur long métrage international aux 2020 Academy Awards®.

Le film est déjà un lauréat de la Berlinale 2019 et a provoqué de nombreuses réactions positives dans le monde entier. Buoyancy est le premier long métrage de l’écrivain réalisateur australien Rodd Rathjen. Le film est produit par Sam Jennings (Cargo) et Kristina Ceyton (The Nightingale, The Babadook), avec Rita Walsh (l’assistante).

Rodd Rathjen a déclaré : « L’expérience de la réalisation d’un film au Cambodge a été décisive et c’était un honneur de travailler avec des équipes du Cambodge, mais aussi de Thaïlande, du Vietnam et du Myanmar. C’est aussi un sujet qui me tenait énormément à cœur. »

Implication

Les producteurs Sam Jennings, Kristina Ceyton et Rita Walsh indiquent : « Toute l’équipe de Buoyancy est profondément honorée de représenter l’Australie pour ces Academy Awards®. La production du film a été rendue possible par l’extraordinaire engagement de toutes les personnes impliquées, et grâce au courage des survivants qui ont partagé leurs histoires. Ils nous ont confié leur expérience parce que, comme l’a déclaré l’un d’entre eux, « Personne ne peut nous entendre, personne ne sait que nous sommes ici. »

Prise de conscience

Cédric Eloy, Directeur de la Commission Cambodgienne du Film, a déclaré : « Buoyancy a été filmé au Cambodge avec le soutien d’une équipe de tournage dédiée et d’un service de production local. Nous souhaitons remercier Causeway Films et Rodd Rathjen pour la réalisation du film dans le pays. C’est également le premier long métrage qui aborde l’esclavage contemporain sur les bateaux de pêche à travers une histoire émouvante. Nous sommes certains que le film invitera les travailleurs, les consommateurs, les distributeurs et les gouvernements à considérer les conditions de travail dans ce secteur, et la provenance des produits de la mer et des poissons qu’ils importent et consomment »

Les acteurs cambodgiens

Sarm Heng, 14 ans, acteur pour la première fois, originaire de la province de Siem Reap tient le rôle principal du film. Il a déjà eu l’occasion de présenter le film dans plusieurs festivals avec le réalisateur et l’équipe de production, notamment en Australie et en France.

Ros Mony, un acteur cambodgien bien connu, a également joué dans Buoyancy. Ros Mony a déjà eu un rôle dans le film australien Movie Ruin qui avait aussi attiré l’attention du monde entier.

Voir la bande-annonce


Page Facebook