top of page
Ancre 1

Centre Bophana, l’histoire du Ballet Royal et la vie de S.A.R Buppha Devi bientôt accessibles

Le Centre Bophana a reçu cette semaine une donation de plusieurs dizaines de cassettes vidéo d’archives contenant, entre autres, une série sur le Ballet Royal cambodgien et la vie de la regrettée princesse Buppha Devi.

C.Gargiulo et Chea Sopheap. Chea Sopheap . Photographie Centre Bophana
C.Gargiulo et Chea Sopheap. Chea Sopheap . Photographie Centre Bophana

Outre les 11 épisodes de 26 minutes chacun préalablement diffusés sur les chaînes locales CTN et CNC il y a une quinzaine d’années, les rushs originaux des interviews de la princesse, de ses danseuses et de son entourage ont également été données au centre. À cela s’ajoutent également quelques documentaires « oubliés » tels l’ouverture du premier marché de nuit à Siem Reap, le marathon de Kep en 2007, les premiers spectacles d’Angkor, le premier festival photo de Phnom Penh et bien d’autres encore qui raviront certainement les amateurs d’archives et d’histoire.

En tout plusieurs dizaines d’heures de documentaires et rushs sur le pays qui vont être traité par le centre et qui feront l’objet de diffusions ou s’inscriront dans d’autres projets de Bophana.

« Nous sommes ravis de ce geste, en particulier pour les films concernant la princesse, j’ai pu visionner quelques séquences lors du transfert des cassettes en digital et certaines sont plutôt belles », déclarait Chea Sopheap le directeur du centre.

Le réalisateur qui nous a donné ces films, Christophe Gargiulo, nous a aussi donné libre accès à sa photothèque sur le Ballet Royal et il est probable que nous en exposerons quelques-unes lors du prochain Festival International du Film du Cambodge.

Chea Sopheap . Photographie Centre Bophana
Chea Sopheap . Photographie Centre Bophana

« À ces débuts, Bophana diffusait déjà quelques-uns de mes films et je suis vraiment heureux aujourd’hui de pouvoir contribuer à leur démarche de sauvegarde du patrimoine audiovisuel. Nous essaierons de proposer un condensé de 26 minutes de la série sur le Ballet et la princesse pour le prochain festival du film. Pour la série complète, j’aimerais qu’un jour il soit possible de l’avoir en anglais et français, car elle est actuellement en langue khmère », indique M.Gargiulo, plus connu aujourd’hui pour le magazine Cambodge Mag, mais qui a eu auparavant une carrière de producteur réalisateur et dont quelques séries ont été diffusées sur les différentes chaînes France Télévisions, au Cambodge et, via le réseau MediaCorp, au Japon, à Singapour et en Corée du Sud.

 

À propos

Co-fondé par le réalisateur cambodgien Rithy Panh, le Centre Bophana collecte des documents audiovisuels portant sur le Cambodge, et offre au public un accès libre aux données numériques constituant cet héritage unique. La qualité et la diversité de la base de données attirent un public large et varié d’enseignants, d’étudiants, chercheurs, touristes, ONG et journalistes.

Ces archives sont également mises en valeur à travers les conférences, débats, expositions et ateliers de formation organisés par le Centre. Bophana forme aussi des jeunes Cambodgiens dans le cinéma, l’audiovisuel et les nouveaux médias, inspirant ainsi des productions significatives sur leur propre culture. Lieu d’échanges et d’interaction, le centre Bophana soutient également la création sous toutes ses formes en accueillant des artistes :

« nous créons les archives de demain. »
Photographie Centre Bophan
Photographie Centre Bophana

Comentarios


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page