Cambodge : Vers un nouveau projet de loi sur la circulation routière

Le ministre de l’Intérieur S.E. Sar Kheng a confirmé qu’un groupe de travail préparait une toute nouvelle loi sur la circulation routière pour remplacer la législation actuelle qui, selon lui, nécessite de nombreux changements pour résoudre les problèmes liés à la mise en oeuvre des dispositions légales.

Circulation au Pont Monivong. Photo CG
Circulation au Pont Monivong. Photo CG

Le ministre a expliqué que la modification de la loi actuelle sur la circulation routière serait plus compliquée que la simple rédaction d’une nouvelle version. Selon lui, le Comité national de la sécurité routière (CNSR) procède à une étude minutieuse des amendements proposés aux dispositions de la loi sur la circulation routière.

« Il est donc possible qu’une toute nouvelle loi soit rédigée », a déclaré S.E. Sar Kheng alors qu'il présidait la 16e journée de commémoration des victimes d’accidents de la route qui se tenait dans le district de Cheung Prey, dans la province de Kampong Cham, le 23 décembre.

S.E. Sar Kheng, qui est également président du CNSR, a indiqué que le secrétaire d’État du ministère des Travaux publics et des Transports, Toch Chan Kosal, dirigeait le groupe chargé de rédiger la nouvelle loi.

« Nous avons déjà apporté des modifications à cette loi à plusieurs reprises, mais lorsque nous avons tenté de la faire appliquer, nous avons découvert de nouvelles failles et nous l’avons à nouveau modifiée »

« Après avoir appliqué la version actuelle cours des quatre ou cinq dernières années, nous rencontrons des problèmes qui rendent difficile l’application de la loi de pouvoir la mettre pleinement en œuvre. Personne n’est vraiment en tort ou à blâmer pour cela — c’est juste qu’il serait plus facile d’élaborer une nouvelle loi », a-t-il expliqué.

Selon le ministre, les accidents de la route ont de nouveau augmenté après la réouverture du pays par le gouvernement le 1er décembre, en raison de l’amélioration de la situation de Covid-19 au Cambodge.

La plupart des accidents sont dus à des excès de vitesse, au non-respect de la priorité des autres véhicules, à des dépassements dangereux ou au fait de ne pas s’arrêter aux intersections, et environ 10 % des accidents sont dus à l’utilisation du téléphone au volant.

16e journée de commémoration des victimes d’accidents de la route qui se tenait dans le district de Cheung Prey, dans la province de Kampong Cham
16e journée de commémoration des victimes d’accidents de la route qui se tenait dans le district de Cheung Prey, province de Kampong Cham. Photo fournie

Il a également souligné que 78 % des victimes de la route étaient des motards, notamment parce que 90 % des automobilistes ne portent pas de casque, et que 52 % des conducteurs et passagers de voitures n’attachent pas leur ceinture de sécurité.

Chhuon Von, chef du département général des transports routiers du ministère des Travaux publics, a déclaré le 22 décembre que plus de six millions de véhicules circulaient actuellement sur les routes du Royaume — plus de 944 000 voitures, camions ou camionnettes et plus de cinq millions de motos.

Kim Pagna, directeur national de la Fondation pour la prévention des blessures en Asie, a déclaré que la future loi sur la circulation routière pourrait faciliter le travail des agents chargés de l’application de la loi si elle couvrait tous les aspects de la circulation routière et de la conduite, afin qu’ils n’aient pas à s’appuyer sur des extraits d’autres lois pour réglementer l’activité sur les routes du pays.

« Je suis favorable à l’amendement ou à l’élaboration d’une nouvelle loi sur la circulation routière afin de faciliter son application par nos fonctionnaires… mais jusqu’à ce que celle-ci soit prête, j’exhorte notre police de la circulation à appliquer avec diligence la loi existante et à essayer de réduire le nombre de victimes de la route », a-t-il déclaré.

Voun Dara avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône