Cambodge – USA : Hun Sen suspend la coopération avec les USA pour les portés disparus

Suite à la mesure prise hier par les Etats-Unis de suspendre la délivrance de visa d’entrée pour les officiels du ministère des affaires étrangères, le Premier ministre Hun Sen a accepté de donner une interview à Lim Cheavutha, le PDG du site Fresh News, interview durant laquelle il a déclaré suspendre sa coopération avec les États-Unis pour la recherche de corps de soldats américains tués au Cambodge. Le retour des dépouilles des soldats américains tués durant la guerre du Vietnam sur le sol cambodgien, souvent des pilotes dont les avions ont été abattus, est un sujet très sensible pour lequel les Américains ont déployé maints efforts de diplomatie vers le Vietnam après la guerre pour récupérer les corps de leurs soldats. Le processus s’est enclenché au milieu des années 1980, bien plus tard au Cambodge en raison des troubles qui ont sévi dans le pays. Plus anecdotiquement, ce problème des portés disparus a aussi inspiré une vague de films, plus ou moins mauvais, sur les prisonniers américains retenus ou disparus…


“…Le Cambodge suspend la coopération avec les États-Unis pour rechercher les dépouilles des soldats américains tués pendant la guerre. Le ministère des Affaires étrangères enverra une déclaration aux États-Unis très prochainement…”, a déclaré le premier ministre. “…Il est estimé qu’il reste environ 80 corps qui n’ont pas été retrouvés, et jusqu’à présent, nous en avons découvert plus de quarante. La coopération avec les USA est suspendue jusqu’à ce que le contentieux entre le Cambodge et les États-Unis s’éclaircisse, en particulier à propos de la suspension des visas d’entrée pour les fonctionnaires cambodgiens…”, a-t-il expliqué. Le Ministère des affaires étrangères a publié un communiqué jeudi après-midi, déclarant que la décision sur la suspension des visas aux États-Unis pour les fonctionnaires cambodgiens était déraisonnable et contradictoire avec l’esprit de coopération qui régnait auparavant entre le Cambodge et les États-Unis.



Banniere Cambodge Mag.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma.

Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à volonté pour seulement $8. 

 

Offre valable à Malis Phnom Penh et Malis Siem Reap, tous les jours de 6h00 à 10h00.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. 

Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône