Cambodge & Transports : Moderniser le réseau ferroviaire

Le ministère des Transports étudie la possibilités d'accélérer les études préliminaires sur les principaux projets d'infrastructures ferroviaires publiques, en particulier la transformation de la ligne ferroviaire du Nord, qui relie la Thaïlande, en ligne à grande vitesse.

La gare ferroviaire de Phnom Penh dans la commune de Srah Chak du district de Daun Penh. Photo Heng Chivoan
La gare ferroviaire de Phnom Penh dans la commune de Srah Chak du district de Daun Penh. Photo Heng Chivoan

Lors d’une réunion interne du ministère des Travaux publics et des Transports, début septembre, le ministre Sun Chanthol a mentionné des études de faisabilité sur la modernisation et la mise à niveau des lignes Phnom Penh-Poipet et Phnom Penh-Sihanoukville — également connues sous le nom de lignes ferroviaires du Nord et du Sud — pour en faire des trains à grande vitesse.

Il a également discuté des options de métro, de monorail et de transport en commun à guidage automatique pour Phnom Penh, qui visent à réduire les embouteillages dans la capitale. Le ministre avait déjà noté en avril 2019 que, parmi ces choix, un métro serait le plus coûteux, suivi du système automatique.

Le sous-secrétaire d’État du ministère, Vasim Sorya, a déclaré à nos partenaires du Post que ces projets et d’autres initiatives similaires liées au chemin de fer sont en phase d’étude et que de nombreuses procédures doivent être achevées avant de pouvoir fixer un calendrier pour les travaux de construction et d’aménagement.

Une fois les études terminées, il reste encore des discussions avec les experts du ministère, des réunions interministérielles et la recherche de partenaires, a-t-il expliqué.

Selon lui, « Le ministère est prêt à accélérer les choses pour que l’étude soit faite le plus rapidement possible, mais tout prend du temps. La modernisation de la voie ferrée reliant le Cambodge à la Thaïlande est essentielle pour soutenir le transport de marchandises ainsi que le secteur du tourisme ».

Le président de la Logistics and Supply Chain Business Association in Cambodia (Loscba), Chea Chandara, a déclaré que le secteur des transports cherchait à se développer afin de réduire les coûts associés au transport maritime. Selon lui, les chemins de fer sont une option populaire pour le transport de marchandises lourdes et volumineuses.

« Des voies ferrées plus longues et à grande vitesse faciliteront non seulement le transport des marchandises, mais augmenteront également l’attrait pour les investisseurs », a-t-il déclaré, ajoutant qu’un système ferroviaire adéquat offrirait un meilleur accès au marché international pour les produits des provinces, et réduirait le nombre de camions lourdement chargés sur la route.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône