top of page
Ancre 1

Cambodge & Transports : Accord conclu pour une troisième voie express Phnom Penh -Siem Reap - Poipet

Alors que le projet de deuxième voie rapide du Royaume - de Phnom Penh à la frontière vietnamienne de la ville de Bavet - vient de démarrer, un accord pour une troisième voie rapide reliant la capitale à Siem Reap puis jusqu’à la frontière thaïlandaise dans la ville de Poipet a également été signé.

Le Premier ministre Hun Sen regarde une maquette de la voie express Phnom Penh-Bavet alors qu'il préside la cérémonie de pose de la première pierre de la voie rapide, qui relie la capitale à la frontière vietnamienne dans la ville de Bavet de la province de Svay Rieng, le 7 juin. AKP
Le Premier ministre Hun Sen regarde une maquette de la voie express Phnom Penh-Bavet alors qu'il préside la cérémonie de pose de la première pierre de la voie rapide, qui relie la capitale à la frontière vietnamienne dans la ville de Bavet de la province de Svay Rieng, le 7 juin. AKP

La signature de l'accord-cadre a eu lieu entre le ministre des travaux publics et des transports, S.E. Sun Chanthol, et la China Road and Bridge Corporation (CRBC), qui sera responsable de la construction.

Le ministre a annoncé que les 400 km de la voie express Phnom Penh-Siem Reap-Poipet coûteraient environ quatre milliards de dollars. Les 250 km entre la capitale et Siem Reap et les 150 km entre Siem Reap et Poipet seront deux projets distincts.

Le Premier ministre Hun Sen a souligné que la voie express faisait partie de la mise en œuvre du projet de réseau de la Route d'Asie, qui, par le passé, n'était qu'un rêve, car le financement n'était pas disponible. Le réseau devient maintenant une réalité, a-t-il précisé.

Le Premier ministre Hun Sen serre la main de l'ambassadeur chinois Wang Wentian lors de la cérémonie d'inauguration de la voie express Phnom Penh-Bavet le 7 juin. AKP
Le Premier ministre Hun Sen serre la main de l'ambassadeur chinois Wang Wentian lors de la cérémonie d'inauguration de la voie express Phnom Penh-Bavet le 7 juin. AKP

L’ambassadeur chinois Wang Wentian a également assisté à la cérémonie, notant que la nouvelle voie express inaugurée hier - ainsi que la voie express Phnom Penh-Sihanoukville déjà en service - améliorera les réseaux routiers internationaux dans la région.

Selon le diplomate, cette liaison contribue également à la « ceinture économique dorée » entre la municipalité de Phnom Penh et la ville de Bavet. Elle deviendra un élément important du trafic de transport de la péninsule indochinoise à travers ses routes orientales et occidentales. Elle stimulera le développement économique national du Cambodge et la connectivité dans la région de l’ASEAN et jouera un rôle important dans la promotion du développement de l’intégration en Asie du Sud-Est.

Le pont sur le Mékong reliera la commune de Dei Ith du district de Kien Svay à la commune de Thma Kor du district de Lvea Em et sera relié à la voie rapide Phnom Penh-Bavet.

Le coût du projet de voie express est estimé à 1,35 milliard de dollars dans le cadre d’un accord de construction-exploitation-transfert d’une durée de 50 ans. 20 % du financement sera assuré par la China Road and Bridge Corporation (CRBC) et le reste par des prêts commerciaux.

Le pont sur le Mékong coûtera au total 232,58 millions de dollars, qui seront entièrement prélevés sur le budget de l’État. Ce coût comprend le déminage et les munitions non explosées.

Les deux projets seront mis en œuvre par la CRBC et devraient être achevés en 48 mois, ce qui signifie qu’ils seront inaugurés en 2027.

Le Premier ministre Hun Sen a également déclaré que le troisième périphérique de la capitale, d’une valeur de 273 millions de dollars, sera officiellement mis en service le 30 juin.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page