Cambodge & tourisme : Trois grandes étapes prévues d’ici 2025 dans le cadre du retour à la normale

Dernière mise à jour : août 24

Le ministère du Tourisme s’apprête à rouvrir le secteur avec trois grandes étapes d’ici à 2025, dans le cadre du retour à la normale après la pandémie.

 Paul Szewczyk
Illustration Paul Szewczyk

Les trois phases prévues par le projet de relance du secteur sont la résilience et le redémarrage en 2020 et 2021, le redressement en 2022 et 2023 et la reprise en 2024 et 2025.

Le ministre du Tourisme, S.E. Dr Thong Khon, qui présidait vendredi dernier le forum intitulé « Groupe de travail du gouvernement et du secteur privé pour le redressement et la promotion de l’industrie du tourisme après le Covid-19 » avec les principaux acteurs officiels et du secteur privé, a déclaré que le travail d’équipe demeurait crucial pour le redémarrage du secteur du tourisme.

« L’ouverture d’un tourisme sûr se fera étape par étape, sur la base du principe du maintien d’un équilibre entre les activités socio-économiques et la garantie de la sécurité et de la santé publique pour les citoyens », a déclaré le ministre.

Luu Meng, co-président du groupe de travail gouvernement-secteur privé B Tourisme au Cambodge, a déclaré hier au Khmer Times : « Nous devons nous préparer maintenant, car peut-être qu’en septembre ou octobre prochain, il n’y aura plus de manifestation de la pandémie de Covid-19. Nous pourrons alors relancer le secteur.

« La clé est de miser d’abord sur le tourisme intérieur, puis nous pourrons recevoir des touristes internationaux plus tard »

Le président de l’Association des restaurateurs du Cambodge, Arnaud Darc, a déclaré hier au même journal : « Plus nous allons attendre, plus il sera difficile pour le secteur du tourisme, notamment pour les restaurants, de se maintenir. »

« Tant que nous aurons des mesures qui restreignent la circulation des personnes, les affaires seront très difficiles. Nous devons prendre des précautions, mais nous devons nous adapter à présent à la situation pour que les gens puissent se reconnecter », a déclaré M. Darc.

« Chaque avancée doit être basée sur des indicateurs, tels que le taux de vaccination, le taux de prévalence de l’infection et le taux d’hospitalisation », a ajouté M. Darc, précisant que d’autres pays ont connu de multiples vagues du virus, en particulier chez les personnes non vaccinées comme les personnes âgées et les jeunes.

« Nous ne voulons pas voir cela au Cambodge »

« Je suis plus optimiste après cette réunion. Le projet a défini de bonnes lignes directrices sur la stratégie. La stratégie est bonne », a-t-il conclu.

Le ministre de l’Économie, Aun Pornmoniroth, soumettra au Premier ministre, le 2 septembre, la « Feuille de route pour restaurer le tourisme cambodgien pendant et après la crise de Covid-19 et le développement touristique de Siem Reap 2021-2035 », a indiqué S.E. Dr Thong Khon.

0 commentaire