top of page
Ancre 1

Cambodge & Tourisme : Song Saa et le Topaz recommandés par la presse internationale spécialisée

Dernière mise à jour : 30 janv.

Deux établissements emblématiques de l’art de vivre dans le Royaume sont cités parmi les meilleurs dans les revues « 50 Best Discovery » pour le restaurant Topaz de Phnom Penh et « Condé Nast Traveller » pour le complexe touristique de l’ile de Song Saa dans la province de Sihanoukville.

Au restaurant Topaz de Phnom Penh. Photo Thalias Hospitality
Au restaurant Topaz de Phnom Penh. Photo Thalias Hospitality

50 Best

Le magazine « 50 Best » qui propose chaque année une dizaine de catégories listant les cinquante meilleurs établissements à l’issue de votes parmi une dizaine de milliers d’experts fait autorité dans le domaine de la gastronomie mondiale et de la scène internationale du secteur des boissons.

Mise en avant

Il met en avant les tendances mondiales et met en lumière grands restaurants et bars des quatre coins de la planète. Au cours des 20 dernières années, 50 Best a fourni de multiples recommandations aux gourmets et aux amateurs de cocktails par l’intermédiaire de ses listes et de ses événements, invitant les consommateurs à voyager et à découvrir des restaurants et des bars, dévoilant les chefs et les barmen les plus prometteurs, explorant les tendances culinaires et en matière de boissons, et mettant en lumière la subtilité et la complexité des différentes cuisines et cultures de boissons du monde entier.

Le Topaz

À propos du restaurant Topaz de Phnom Penh, le magazine ne tarit pas d’éloges :

« S’il est un restaurant qui mérite le titre de grande dame, c’est bien cet endroit français festif situé sur l’un des plus anciens boulevards de Phnom Penh. », écrit-il,

ajoutant :

« Certes, il n’a ouvert ses portes qu’en 1997, un ''bébé relatif'' comparé à de nombreux restaurants emblématiques d’Europe, mais son attitude est distinctement, fièrement et agréablement traditionnelle. La famille Darc est issue d’une longue lignée de cuisiniers - dont un ancêtre qui fut chef du roi Louis XVIII au début des années 1800 - et propose des menus généreusement composés de caviar, foie gras et huîtres. », ajoute-t-il en rappelant que l’établissement peut aussi bien accueillir des repas intimes, une fête ou de grands événements privés.

 

Condé Nast Traveler est un magazine de luxe assez prestigieux proposant des critiques de voyage, des informations, des guides et des conseils pour les voyageurs haut de gamme. Le magazine a remporté 25 National Magazine Awards et propose également des offres de voyage qui peuvent aider à prendre les vacances de rêves à moindre coût.

Song Saa

Le magazine cite le complexe hôtelier de Song Saa « comme une fantaisie tropicale : des sentiers en bois sur pilotis serpentent jusqu’aux villas situées au-dessus de l’eau et des piscines privées se cachent dans la jungle épaisse qui recouvre l’épine dorsale vallonnée de l’île… »

Song Saa. Photo fournie
Song Saa. Photo fournie

« Song Saa est différente des îles naufragées qui peuvent parfois ressembler à une cage dorée. Un court trajet en bateau jusqu’à l’île voisine de Koh Rong, la plus grande de l’archipel éponyme, plonge les visiteurs au cœur de la vie côtière cambodgienne, avec ses hameaux de pêcheurs pleins de vie, ses fermes de noix de coco drapées sur de petites collines et ses temples bouddhistes à l’intérieur kaléidoscopique ».

« La fondation Song Saa, qui a créé la première réserve marine protégée du pays dans les eaux riches en coraux entourant l’île, a pour mission de maintenir cette situation : des projets de sensibilisation de la communauté et une volonté de maintenir l’empreinte environnementale au minimum ont valu à l’île d’être certifiée B Corp en 2023. »

« Les régions côtières du Cambodge sont peut-être en proie à un développement excessif, mais le projet de Song Saa en faveur d’une hospitalité respectueuse de l’environnement offre une lueur d’espoir ».


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page