Cambodge & Tourisme : Plus de 151 000 visiteurs étrangers au 1er trimestre 2022

Le Cambodge a accueilli un total de 151 680 touristes internationaux  au premier trimestre de 2022 , marquant une hausse de 114 % en glissement annuel — un signal positif pour la reprise d’une industrie encore sous le choc de plus de deux ans de crise Covid-19 estime un responsable du ministère du Tourisme.

Le directeur des statistiques et de la planification du ministère, Kong Sopheareak, a déclaré lors d’une conférence de presse la semaine dernière que les arrivées de touristes par voie aérienne et terrestre avaient respectivement atteint 86 588 et 63 048 de janvier à mars, soit une augmentation de 158,2 % et 68,7 % en glissement annuel. Ceux qui sont entrés dans le pays par voie fluviale étaient au nombre de 2 044.

« Au total, il y a eu 1 012 vols à Phnom Penh, 144 vols à Siem Reap et 55 vols dans la province de Preah Sihanouk », a-t-il annoncé.

Dans le même temps, le ministre du Tourisme, S.E. Dr Thong Khon, affirme que les voyages à travers le Royaume reprendront pendant les prochaines vacances du Nouvel An khmer, malgré la hausse notable des prix du carburant, en expliquant que les touristes trouveront des moyens de réduire les coûts, par exemple en faisant des voyages en groupe dans des véhicules plus vastes.

le ministre du Tourisme, S.E. Dr Thong Khon
Le ministre du Tourisme, S.E. Dr Thong Khon

Il a ajouté que de « nombreuses » réservations d’hôtel avaient été effectuées dans les provinces de Siem Reap et Mondolkiri, ainsi qu’à Sihanoukville et dans les zones côtières.

« J’espère que les Cambodgiens seront prêts à prendre la route et à s’amuser pendant le prochain Nouvel An khmer »

« En conséquence, le ministère a publié des instructions sur la manière de se préparer à accueillir les touristes nationaux et internationaux, notamment en organisant les meilleurs lieux de divertissement possibles, qui soient sûrs, propres, de qualité et offrent de bons services, mais surtout, ces instructions contiennent des conseils sur la manière d’éviter d’augmenter les prix des services et de la nourriture », a précisé le ministre.

Kan Chansatya, directeur général du Lynnaya Angkor River Resort and Spa de la ville de Siem Reap, a déclaré au Post que, bien que l’hôtel commence à enregistrer une hausse des réservations — exclusivement de la part de résidents nationaux — il n’a pas encore récupéré son taux d’occupation complet.

Cependant, il confie que les prochaines vacances amèneront très probablement plus de clients. « Pendant le Nouvel An khmer de cette année, bien que la situation de Covid-19 persiste, il pourrait y avoir davantage de visiteurs à Siem Reap, étant donné la série d’améliorations que les autorités provinciales ont apportées aux infrastructures, tant dans la ville qu’autour des attractions touristiques. De plus, les entreprises touristiques de la province ont correctement mis en œuvre les mesures de protection conformément aux normes du ministère de la Santé et aux procédures opérationnelles standard minimales du ministère du Tourisme, ce qui inspire confiance aux touristes. Cependant, les dépenses des touristes nationaux sont encore assez faibles, ce qui contraste avec les visiteurs étrangers », ajoute Chansatya.

Chhin Chanra, propriétaire de The Freedom Guesthouse, confie que les réservations de chambres pendant les vacances sont encore faibles, mais que les clients ont tendance à réserver seulement « deux ou trois » jours à l’avance pendant les grandes fêtes nationales.

Il fait remarquer que les prix de l’hébergement pendant les vacances ont augmenté quelque peu, mais seulement légèrement dans son établissement « afin que les touristes puissent se permettre d’y séjourner ».

« Avec la crise du Covid-19 qui s’atténue, les maisons d’hôte et les hôtels ont de grands espoirs, en particulier pour les grandes vacances où beaucoup de visiteurs locaux voyagent, ce qui aide les propriétaires d’entreprises à survivre en ces temps difficiles. »

« Je comprends que même si notre pays rouvre, si les autres maintiennent leurs restrictions, nous ne pourrons pas recevoir de visiteurs internationaux », dit-il.

Selon le ministère du Tourisme, l’année dernière, le Cambodge a accueilli un total de 196 495 touristes internationaux — soit une baisse de 85 % par rapport à 2020 — tandis que les recettes du tourisme international se sont élevées à 184 millions de dollars, soit une baisse de 82 % en glissement annuel, contre 1,023 milliard de dollars.

L’industrie du tourisme et des voyages a représenté 1,8 % du produit intérieur brut (PIB) en 2021, en baisse par rapport aux 3 % et 12,1 % enregistrés respectivement en 2020 et 2019.

Hom Phanet avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône