Cambodge : Soutenir le redressement social et économique du Royaume à l’aide des DTS

Le Conseil des gouverneurs du Fonds Monétaire International a approuvé ce mois-ci une allocation générale des droits de tirage spéciaux (DTS) la plus importante de l’histoire, équivalant à 650 milliards de dollars (environ 456 milliards de DTS). Le Cambodge recevra une quote-part de 0,24 milliard, indique aujourd’hui un communiqué de presse émanant d’Oxfam.

Vendeuse de marché à Phnom Penh. Photo CG
Vendeuse de marché à Phnom Penh. Photo CG

Intention

Selon Mme Solinn Lim, directrice nationale d’Oxfam pour le Cambodge :

« Les nouveaux DTS aideront les pays en développement, dont le Cambodge, à faire face à l’impact du Covid-19 et à restaurer son économie. Le gouvernement royal du Cambodge (GRC) a déployé de sérieux efforts pour contenir la transmission du virus et a aidé les populations vulnérables à faire face à la perte de leurs moyens de subsistance grâce à son programme historique de transferts en espèces, qui s’appuie sur son système d’enregistrement social en développement. »

« Il reste encore beaucoup à faire, et nous demandons au gouvernement cambodgien de continuer à travailler de manière transparente et en collaboration avec d’autres organisations de la société civile pour s’assurer que ce financement supplémentaire soit utilisé au profit de tous les Cambodgiens »

Cela doit inclure aussi ceux touchés par le Covid-19, par exemple en donnant la priorité aux investissements dans les soins de santé universels et la protection sociale qui peuvent réduire les inégalités et assurer ainsi un redressement juste et durable de la pandémie ».


Le marché de Borey Santheapeap
Le marché de Borey Santheapeap. Photo CG

Secteur informel

Le secteur informel représente désormais 87,5 % de l’économie cambodgienne (OIT, 2021) et le ministère de la Planification a prévenu que six millions de travailleurs informels risquent de perdre complètement leurs moyens de subsistance si la pandémie persiste. Il est donc impératif que le gouvernement cambodgien mette l’accent, dans son programme d’aide, sur le soutien aux travailleurs de l’économie informelle et aux micros, petites et moyennes entreprises qui constituent l’épine dorsale de l’économie cambodgienne.

Groupes vulnérables

« Nous félicitons le gouvernement cambodgien pour les efforts qu’il déploie afin que les groupes vulnérables, tels que les jeunes filles et les femmes victimes de violences sexuelles et sexistes, les femmes enceintes, les enfants, les personnes handicapées, les populations autochtones et les minorités ethniques, les personnes vivant avec le VIH/sida, les sans-abri et les migrants rapatriés, bénéficient du programme d’aide Covid-19, et nous encourageons le gouvernement cambodgien à tirer parti de ce DTS pour renforcer ce soutien et rendre son intervention inclusive. Le peuple cambodgien, en particulier les groupes les plus vulnérables, se souviendra de cet héritage », a souligné Mme Solinn Lim.

Droits de tirage spéciaux (DTS)

Les DTS sont une forme de monnaie internationale qui peut être injectée dans l’économie mondiale, avec des allocations non remboursables accordées à chaque pays membre du Fonds monétaire international (FMI). Ils ne constituent pas un prêt qui doit être remboursé et leur utilisation est décidée par les pays bénéficiaires.

Les nouveaux DTS entreront en vigueur le 23 août 2021. Ils sont distribués en fonction de la quote-part d’un pays au FMI. L’émission de DTS d’un montant de 650 milliards de dollars permettra de fournir près de 400 milliards de dollars de réserves supplémentaires aux économies les plus riches du monde, 230 milliards de dollars aux pays à revenu intermédiaire et 21 milliards de dollars aux pays à faible revenu.

58 vues0 commentaire