top of page
Ancre 1

Cambodge & Santé : « O-we », le programme d'eau potable dans les écoles se développe

Depuis le début de sa collaboration avec le ministère du développement rural en 2005, l'ONG Teuk Saat 1001 a construit 332 installations de traitement de l'eau dans 18 provinces cibles.

L’ONG prévoit de collaborer avec le ministère pour construire 68 autres stations de traitement de l’eau, ce qui permettra de fournir de l’eau conforme aux normes internationales françaises à un plus grand nombre de personnes dans le besoin, selon le ministère de l’Environnement.

L’ONG a signé un protocole d’accord avec le ministère du Développement et travaille avec les départements provinciaux de développement rural et les autorités locales pour sélectionner les sites de production d’eau, généralement à proximité des écoles primaires.

L’ONG utilise deux sources pour l’eau potable de marque O-we. La première est constituée de sources de surface telles que les étangs et les rivières, et la seconde est constituée d’eaux souterraines provenant de puits. L’organisation sélectionne ensuite des entrepreneurs locaux pour produire l’eau, tout en contrôlant la qualité pour s’assurer que cette eau répond aux normes internationales.

Le travail de l’ONG soutient la politique et la vision du gouvernement, ainsi que les objectifs de développement durable des Nations unies, qui prévoient que 90 % des populations rurales aient accès à l’eau potable d’ici à 2023 et 100 % d’ici à 2025.

Le ministère du Développement rural met en œuvre un plan d’action national pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement dans tout le Royaume. Le ministère a fixé un objectif de 100 % de couverture nationale en eau et en assainissement d’ici 2030. Actuellement, le taux de couverture est de 86,6 %.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page