Cambodge – Santé : Les autorités réagissent face à la grippe aviaire

Le département provincial de la santé de Kampong Cham lance une campagne pour éduquer les gens au sujet de la grippe aviaire, ou H5N1, afin d’empêcher la contamination humaine après qu’une épidémie ait tué 200 poulets la semaine dernière. Kimsour Phirun, chef du département provincial de la santé, a déclaré hier qu’une épidémie de grippe aviaire avait provoqué la mort de nombreux poulets, mais qu’aucune personne n’avait été infectée.


M. Phirun a déclaré que ”…la prévention était très importante. Les gens ne peuvent pas toucher ou manger les poulets qui sont morts du virus, y compris les œufs d’oiseaux infectés, at-il dit. Les gens devraient aussi se laver les mains avant chaque repas. Si les gens développent des symptômes tels que de la fièvre ou des maux de gorge, ils doivent immédiatement se rendre au centre de santé le plus proche…”, a-t-il dit. Les responsables du département tentent de recenser actuellement tous les élevages proches et recueillent des échantillons pour analyse, afin de déterminer l’ampleur de l’épidémie.


Le ministère de l’Agriculture a signalé que 200 poulets sont morts. Entre 2005 et 2014, le Cambodge a enregistré 56 cas de contamination humaine par le virus H5N1, entraînant 37 décès.

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône