Cambodge & Santé : Le ministère autorise le traitement à domicile des cas légers dans 23 provinces

Face à la pénurie de lits d’hôpitaux, le ministère de la Santé a déclaré qu’il autoriserait le traitement à domicile, en cas de symptômes légers du COVID-19, dans toutes les provinces, à l’exception de la province de Kandal.

Mme Or Vandine, porte-parole du ministère de la Santé, s’exprime lors d’une conférence de presse à Phnom Penh.
Mme Or Vandine, porte-parole du ministère de la Santé, s’exprime lors d’une conférence de presse à Phnom Penh

Le ministère de la Santé a annoncé le 30 juillet que 25 personnes supplémentaires sont décédées à cause du virus, ce qui porte le nombre de décès à 1 375. Cette annonce intervient après l’identification de 668 nouveaux cas de COVID-19 dans le pays, dont 428 cas transmis localement et 240 cas importés.

Le ministère de la Santé n’a pas précisé si ces cas concernaient la variante Delta du COVID-19.

Avec la mise à jour des chiffres sur le COVID-19, le Cambodge a enregistré à présent 76 585 cas, parmi lesquels 69 198 personnes sont rétablies.

Le ministère de la Santé a autorisé 23 provinces à permettre aux personnes présentant des cas bénins de COVID-19 d’être traitées à domicile en raison de la pénurie de lits dans les hôpitaux et les centres de traitement. Seule la province de Kandal n’est pas autorisée au traitement à domicile.

Menace Delta

Alors que la menace de la variante Delta incite à renforcer les restrictions dans tout le pays, notamment dans les provinces frontalières avec la Thaïlande, la campagne de vaccination du Cambodge se poursuit sérieusement. Au 30 juillet, 7 131 184 personnes avaient reçu leur première dose de vaccin COVID-19 et 4 670 954 ont été complètement vaccinées.

Le 30 juillet également, la donation américaine de 455 000 doses de vaccins COVID-19 de Johnson & Johnson est arrivée à Phnom Penh par le biais du programme COVAX, la prochaine livraison est attendue le 2 août, tandis qu’un autre million de doses de Sinovac que le Cambodge a acheté à la Chine devrait arriver le 31 juillet et 415 000 doses d’AstraZaneca données par le Royaume-Uni devraient arriver la semaine prochaine.

La Chine est en tête pour le volume de vaccins donnés au Cambodge, mais le Japon, les États-Unis et le Royaume-Uni ont récemment apporté leurs contributions.

On ignore encore qui recevra les doses provenant des nouvelles donations du Japon, des États-Unis et du Royaume-Uni, mais la campagne de vaccination des adultes au Cambodge est loin d’être terminée et le Premier ministre Hun Sen a annoncé cette semaine que la vaccination des enfants âgés de 12 à 17 ans commencerait le 1er août avec Sinovac.

Phoung Vantha avec l’aimable autorisation de Cambodianess

47 vues0 commentaire