Cambodge & Santé : Le ministère appelle le public à recevoir des injections de rappel

Le ministère de la Santé et ses départements provinciaux éprouvent quelques difficultés dans l'administration des rappels de vaccin contre le Covid-19, car le nombre de personnes qui les ont reçus à ce stade est bien inférieur à celui de celles qui ont eu leurs deux premières doses.

Piqûre de rappel Covid-19. Photo IRFC
Piqûre de rappel Covid-19. Photo IRFC

Mme Or Vandine, porte-parole du ministère et responsable du comité national de vaccination contre le Covid-19, a réitéré son appel à la population pour qu’elle reçoive les doses de rappel lors d’une récente conférence de presse sur la planification des troisième, quatrième et cinquième doses.

Elle rappelle que les vaccinations sont primordiales, car elles permettent de réduire les risques de maladies graves ou de décès.

« Près de 10 millions de personnes ont jusqu’à présent reçu leur troisième dose. Ce n’est pas mal, mais 14,5 millions de personnes ont reçu leur première et deuxième dose. Il y a donc encore au moins quatre ou cinq millions de personnes qui devraient recevoir leur troisième dose. Nous devons travailler avec la capitale et les provinces pour nous assurer que ceux qui n’ont pas encore reçu la troisième dose viennent la chercher », insiste-t-elle.

Elle demande également au secrétariat du comité national de vaccination contre le virus Covid-19 de discuter avec les équipes médicales des Forces armées royales cambodgiennes afin d’étudier la possibilité de les faire participer à la vaccination :

« Nous voulons organiser à nouveau cette campagne de vaccination et nous enverrons ces équipes médicales dans les provinces ayant un faible taux de vaccination. Et, pour les provinces dont le taux de vaccination est inférieur à 68 %, nous enverrons des équipes d’intervention pour les aider. »

Mme Vandine ajoute que les autorités doivent encourager ceux qui n’ont pas encore reçu leurs rappels à se mettre à jour, en particulier pour les quatrième et cinquième doses.

Elle souligne que le ministère de la Santé devrait collaborer avec celui du travail et de la formation professionnelle et le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports pour offrir ces quatrième et cinquième doses aux travailleurs du textile et aux étudiants.

Selon le ministère de la Santé, au 20 août, le Cambodge a vacciné 94,74 % de la population estimée à 16 millions de personnes. Près de 10 millions d’entre elles ont jusqu’à présent reçu leur troisième dose, tandis que près de quatre millions ont reçu leur quatrième et près de 600 000 leur cinquième.

Lors de la cérémonie de remise des 300 000 doses de vaccin Pfizer Covid-19 offertes par l’Espagne, le 18 août, le Premier ministre Hun Sen avait déclaré que le Cambodge pouvait être considéré comme un exemple pour sa maîtrise de la pandémie.

Pour le Premier ministre, « le Cambodge a réussi à rouvrir tous les secteurs de sa société en novembre 2021 et a également été en mesure de maintenir la nouvelle normalité des activités socio-économiques ainsi que de restaurer et de favoriser la croissance ».

Le Cambodge n’a pas connu de décès dus au Covid-19 depuis plus de quatre mois, mais S.E. Hun Sen a exhorté les autorités à continuer à travailler dur pour contrôler la maladie et accélérer les rappels pour toutes les personnes, y compris les enfants âgés de 3 ans et plus.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône