top of page
Ancre 1

Cambodge & Santé : Julie Thai, « comment prévenir les risques de la contamination alimentaire »

C’est un sujet qui a largement occupé nos colonnes, mais la sécurité alimentaire dans le Royaume est aussi un élément stratégique de la relance du tourisme. La formation très prochaine proposée par l’entreprise b.consulting et soutenue par l’Institut Pasteur du Cambodge, n’est pas seulement une étape nécessaire vers le chemin de la sécurité alimentaire dans le pays, c’est aussi un bel exemple de coopération entre le secteur privé - la Cambodia Restaurant Association (CRA) et b.consulting - un institut de santé reconnu - l’Institut Pasteur du Cambodge - et l’aide d’un établissement de formation de grande qualité : l’Académie des arts culinaires du Cambodge.

Julie Thai de b.consulting lors de la présentation du programme de formation
Julie Thai de b.consulting lors de la présentation du programme de formation

Au préalable à la signature du protocole d’accord entre la CRA et b.consulting lors du salon CAMFOOD & HOTEL 2023, Mme Thai a pris soin de présenter le contenu de la formation sur la sécurité alimentaire élaborée en partenariat avec les docteurs Navin Sreng et Chainoy Soem de l’Institut Pasteur du Cambodge.

Cambodge.

État des lieux

Selon Mme Thai, la sécurité alimentaire demeure une préoccupation mondiale et une priorité pour le secteur. Chaque année, 420 000 personnes dans le monde meurent de maladies alimentaires. Rien que cette année, près d’une personne sur dix souffrira de pratiques alimentaires dangereuses. Au Cambodge, des épidémies liées à la sécurité alimentaire se produisent régulièrement, mettant en danger les populations à risque : nourrissons, enfants, personnes âgées, alors que des mesures simples et un suivi des normes pourraient prévenir ces épidémies.

Formation

La formation de 2 jours sur la sécurité alimentaire et l’HACCP a été conçue pour le personnel de l’alimentation et des boissons, comme les cuisiniers à la chaîne, les serveurs et serveuses, les barmans, les baristas, le personnel des cantines et de la restauration.

La formation sera animée par l’équipe certifiée de l’Institut Pasteur du Cambodge et sera dispensée en khmer et/ou en anglais. À l’issue de celle-ci, les participants recevront le livret du stagiaire et un certificat de réussite signé par l’Institut Pasteur du Cambodge.

Arnaud Darc, Président de la CRA et Florian Bohême, PDG de b.consulting
Arnaud Darc, Président de la CRA et Florian Bohême, PDG de b.consulting

Contenu de la formation

La toute première matinée du jour 1 de la formation sera consacrée à la sécurité alimentaire :

●Introduction à la sécurité alimentaire : Pourquoi la sécurité alimentaire est-elle une priorité absolue ?

●Dangers liés à la sécurité alimentaire : Quels sont les principaux dangers liés à l’alimentation ?

●La chaîne de contamination des aliments : Comment et où les maladies alimentaires peuvent-elles apparaître et se propager ?

se propager ?

●Cause fondamentale de la contamination alimentaire : Quelles sont les principales causes fondamentales des maladies alimentaires dans notre secteur ?

Pratiques

Après avoir appris à identifier les risques, les participants apprendront les meilleures pratiques en matière de sécurité alimentaire pour éviter que ces risques ne se produisent :

●Hygiène du personnel : quels sont les bons gestes et la bonne routine pour le personnel de Food & Beverage et toutes les parties prenantes en termes de prévention de sécurité alimentaire ?

● Equipement: comment minimiser les risques grâce à des programmes d’installation et d’utilisation des équipements, de nettoyage, d’assainissement et d’entretien appropriés ?

● Ingrédients alimentaires : comment contrôler et surveiller la qualité des ingrédients alimentaires ?

●Travail de transformation des aliments : comment garantir la sécurité de la transformation des aliments depuis la réception des ingrédients jusqu’à l’assiette des clients ?

À l’issue de cette première journée, les stagiaires seront en mesure de comprendre la chaîne de contamination et de mettre en œuvre les bons gestes pour la rompre.

Arnaud Darc, Président de la CRA et Florian Bohême, PDG de b.consulting

Hazard Analysis Critical Control

La deuxième journée sera consacrée à l’HACCP — Hazard Analysis Critical Control (analyse des risques et maîtrise des points critiques).

Les fondements des points : comment les programmes de prévention aux différents points de contrôle de la chaîne alimentaire peuvent aider notre industrie à construire une culture de la sécurité alimentaire.

● Qu’est-ce que l’HACCP : qu’est-ce que cela signifie ? À quoi sert-il ?

● Les principes HACCP : comment ça marche ? Quand faut-il l’utiliser ?

● Des cas concrets de mise en œuvre de l’HACCP dans la restauration tels que la traçabilité, les contrôles de température, les procédures de stockage seront présentés et expliqués.

● Cas d’étude HACCP : à travers un cas d’étude simple, les participants seront amenés à élaborer des mesures préventives et à établir une partie du programme HACCP. À la fin de la journée, l’équipe sera plus confiante en matière d’HACCP et sera en mesure de comprendre l’importance du respect de ces normes pour garantir la sécurité des consommateurs et la conformité à la loi.

Conditions

Si les exploitants de F&B souhaitent dispenser la formation à leur équipe dans leurs propres locaux et à leur propre rythme, n’hésitez pas à contacter b.consulting. Un programme de formation peut être mis en place à partir de 25 participants.

Pour les PME, les particuliers ou les opérateurs F&B qui souhaitent n’envoyer que quelques membres de leur équipe, la première formation collective sur la sécurité alimentaire et les bonnes pratiques aura lieu les 18 et 19 octobre 2023 à l’ACAC, l’Académie des arts culinaires du Cambodge.

Les inscriptions sont ouvertes et l’équipe de b.Consulting reste à disposition pour toute question.

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page