top of page
Ancre 1

Cambodge & Santé : Conseil de liaison annuel de l'Institut Pasteur du Cambodge

L'Institut Pasteur du Cambodge (IPC) a organisé son Conseil de liaison annuel le vendredi 24 mai 2024, afin d'évaluer les activités de l'année écoulée et d'élaborer des stratégies pour l'année à venir.

Présidé cette année par Son Excellence le Professeur Koy Vanny, Secrétaire d'Etat à la Santé, ce conseil a réuni dix membres permanents issus du gouvernement cambodgien, de l'Administration ou des Universités du Royaume du Cambodge, le Directeur Général de l'Institut Pasteur de Paris, l'Ambassadeur de France au Cambodge, ainsi que des représentants de l'OMS et de l'UNICEF. Des partenaires clés de l'IPC, tels que l'hôpital Calmette, l'hôpital Kantha Bopha, le NIPH, le CNM, l'IRD, etc. étaient également présents en tant que membres invités, soulignant ainsi l'esprit de collaboration de l'événement.
Présidé cette année par Son Excellence le Professeur Koy Vanny, Secrétaire d'Etat à la Santé, ce conseil a réuni dix membres permanents issus du gouvernement cambodgien, de l'Administration ou des Universités du Royaume du Cambodge, le Directeur Général de l'Institut Pasteur de Paris, l'Ambassadeur de France au Cambodge, ainsi que des représentants de l'OMS et de l'UNICEF. Des partenaires clés de l'IPC, tels que l'hôpital Calmette, l'hôpital Kantha Bopha, le NIPH, le CNM, l'IRD, etc. étaient également présents en tant que membres invités, soulignant ainsi l'esprit de collaboration de l'événement.

Après le discours d'ouverture de S.E. le Professeur Koy Vanny, et ceux de M. Vincent Richard de l'Institut Pasteur et de M. Pierre Vincent, Conseiller de Coopération et de Culture à l'Ambassade de France, le Professeur André Spiegel a présenté les activités de l'IPC et ses perspectives d'avenir. Il a souligné la mission de l'IPC qui est de contribuer à la prévention et au traitement des maladies à travers la recherche, les initiatives de santé publique, la formation et les services de santé.

Soulignant les points forts de l'IPC en matière de recherche, le professeur Spiegel a détaillé les travaux des cinq unités de recherche de l'institut. Ces unités se concentrent sur l'étude des maladies infectieuses et des agents pathogènes émergents prévalant au Cambodge et en Asie du Sud-Est, notamment le SRAS-CoV-2, la grippe, le chikungunya, la dengue, le VIH, l'hépatite, la rage, le paludisme, la tuberculose et la résistance aux antimicrobiens. En outre, pour soutenir la santé publique, l'IPC gère trois centres de référence nationaux et internationaux et le plus grand centre de prévention de la rage au Cambodge, qui a fourni un traitement post-exposition à 60 476 personnes l'année dernière.

The Institut Pasteur du Cambodge (IPC) organized its annual Liaison Council on Friday, May 24, 2024, to evaluate the past year’s activities and strategise for the upcoming year.

Enfin, le laboratoire de biologie médicale et le laboratoire de l'environnement et de la sécurité alimentaire (LEFS) de l'IPC fournissent des services de santé par le biais de tests et d'analyses rigoureux.

Renforçant ses liens universitaires, l'IPC collabore avec l'Université des sciences de la santé (UHS) à divers programmes de formation, notamment un programme de maîtrise en maladies infectieuses. Cette collaboration souligne l'engagement de l'IPC en faveur de l'éducation et du renforcement des capacités dans le secteur de la santé, en veillant à ce que les futurs professionnels de la santé soient bien équipés pour relever les nouveaux défis en matière de santé.

Pour conclure sa présentation, le professeur Spiegel a décrit le projet IPC 2030, qui se concentre sur la planification stratégique à long terme et la restructuration. Cette initiative vise à améliorer la capacité de l'IPC à relever efficacement les défis de la santé publique, en renforçant la vision de l'institut pour l'avenir. Le projet IPC 2030 est conçu pour garantir que l'IPC reste à la pointe de l'innovation en matière de santé et de prestation de services.

Au cours des discussions qui ont suivi la présentation, les membres du Conseil de liaison ont souligné la qualité, la diversité et l'utilité des travaux menés par l'IPC ainsi que les fortes interactions avec les structures du ministère de la santé. Enfin, le Conseil a montré un grand intérêt pour le projet IPC 2030 et a apporté son soutien à cette initiative.

 

Participants

Les membres permanents du Conseil de Liaison sont les représentants du Ministère de la Santé, du Ministère de l'Economie et des Finances, du Ministère de l'Education, de la Jeunesse et des Sports (MoEYS) représenté cette année par le Directeur du Département de la Santé Scolaire du MoEYS, Son Excellence l'Ambassadeur de France représenté cette année par le Conseiller de Coopération et d'Action Culturelle de l'Ambassade de France au Cambodge, le recteur de l'Université des Sciences de la Santé (UHS) représenté cette année par le Chef du Secrétariat de l'UHS, le recteur de l'Université Royale d'Agriculture, le Chef de la Santé et de la Nutrition, le Président de l'Institut Pasteur de Paris, représenté cette année par le Chef de la Division des Programmes de Promotion du Département des Affaires Internationales de l'Institut Pasteur de Paris et un représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) représenté cette année par le Coordinateur de l'Elimination du Paludisme dans le Mékong.

Les membres invités sont le Conseiller Régional Pacifique-Asie du Service des Affaires Internationales de l'Institut Pasteur à Paris, l'Attaché de Coopération Scientifique et Universitaire de l'Ambassade de France au Cambodge, le Directeur Général de l'Hôpital Calmette, le Directeur de la Fondation Kantha Bopha, le Ministère de la Santé, le Ministère de l'Economie et des Finances, et d'autres institutions de santé et universités cambodgiennes (RUPP, CENAT, CNM, IRD, NIPH).

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación

Merci pour votre envoi !

bottom of page