Cambodge & Santé : Chute spectaculaire du nombre d’infections ces deux derniers jours

Le Cambodge a connu samedi une deuxième journée de baisse spectaculaire de nouveaux cas d’infection alors que les chiffres précédents indiquaient des statistiques supérieures à 800 infections par jour. Plusieurs interpretations sur cette brusque tendance circulent déjà sur le net.

Chute spectaculaire du nombre d’infections ces deux derniers jours
Chute spectaculaire du nombre d’infections ces deux derniers jours

Le nombre officiel quotidien de nouveaux cas était de 174, portant ainsi le nombre total à 113 057. La veille, le ministère de la Santé ne signalait « que » 232 cas.

Le nombre total de cas cumulés s’élevait donc à 94 008 ce samedi, dont 19 049 importés. 24 nouveaux décès étaient à déplorer, portant ainsi le total à 2360 morts dues au virus dans le pays. Les guérisons dépassaient les nouveaux cas avec 535 rétablissements annoncés, portant le total de cas actifs à 6772.

Ni le ministre de la Santé ni le gouvernement ou encore l’Organisation Mondiale de la Santé n’ont effectué de déclaration officielle quant à cette baisse sensible et rapide des nouveaux cas.

Deux organes de presse, VOD et Nikkei ont suggéré que le Premier ministre aurait demandé que « seules les personnes présentant des symptômes doivent être testées ». Le journal en ligne VOD affirme avoir eu confirmation de cette nouvelle option par trois responsables gouvernementaux, mais, sans les citer.

De son côté Nikkei Asia prétend s’être procuré un enregistrement audio du chef du gouvernement confirmant cette nouvelle politique de détection.

Rien de cela n’a été confirmé officiellement.

Mais, si c’était le cas, cela mettrait probablement fin aux campagnes de dépistage massif et systématiques effectués par les autorités sanitaires à l’aide de test rapides probablement au profit de « détections sur symptômes » avec des tests RT-PCR par prélèvement au fond du nez (nasopharyngé), réputés beaucoup plus fiables.

Même son de cloche du côté hospitalier où aucune directive officielle allant dans ce sens n’a été reçue pour le moment.

CG