Cambodge & Santé : 4,53 millions de Cambodgiens et d’expatriés vaccinés contre le COVID-19

Au 4 juillet 2021, le ministère de la Santé et celui de la Défense nationale ont vacciné ensemble un total de 4 535 894 fonctionnaires, citoyens, résidents et membres des forces armées dans tout le pays.

Ho Kham est devenue l’une des personnes les plus âgées au Cambodge à être complètement vaccinée. Photo Phearum/Xinhua
Ho Kham, l’une des personnes les plus âgées au Cambodge à être complètement vaccinée. Photo Phearum/Xinhua

Depuis que l’armée a pris en charge les vaccinations à compter du 1er mai, le rythme de l’administration des vaccins s’est considérablement accéléré.

Sihanoukville est sur le point de terminer la première phase. Les équipes de vaccination sont également actives dans plusieurs provinces du pays afin d’atteindre l’objectif des 10 millions de personnes le plus rapidement possible.

Des discussions sont en cours concernant l'éventualité d'une troisième injection de rappel.

Vaccinée à 101 ans

Ho Kham, une Cambodgienne de 101 ans, est devenue l’une des personnes les plus âgées au Cambodge à être complètement vaccinée avec deux doses du vaccin chinois Sinovac.

Dans un fauteuil roulant et aidée de son fils, la centenaire s’est rendue vendredi sur un site de vaccination dans la capitale Phnom Penh pour sa seconde injection.

Kham, qui détient également la nationalité française, s’est portée volontaire pour se faire vacciner avec le vaccin Sinovac après que son médecin français a décidé qu’elle pouvait recevoir le vaccin en toute sécurité, selon son fils de 65 ans, Seng Sarin.

« Elle tient à se faire vacciner parce qu’elle veut rester en sécurité pendant la pandémie », a-t-il déclaré aux journalistes au nom de sa mère, qui ne parle qu’un peu la langue khmère, car elle vivait en France depuis 1980 et est rentrée depuis peu au Cambodge.

« Le vaccin est assez sûr, je ne vois aucun effet secondaire depuis qu’elle a reçu sa première dose », a ajouté Sarin.

La secrétaire d’État et porte-parole du ministère de la Santé, Or Vandine, a déclaré que la vaccination de Kham inciterait les autres à emboîter le pas afin de se protéger du virus.

« Cela montre clairement que le vaccin est très important pour protéger des vies », a-t-elle déclaré aux journalistes.

Elle a mentionné que jusqu’à présent, huit personnes âgées de 100 à 103 ans dans le pays ont reçu le vaccin.

Sources : AKP & Xihnua