Cambodge & Sécurité routière : Mise en place prochaine du permis à points

Le ministère compétent et les autorités concernées se sont réunis pour discuter de l’introduction d'un système de points afin « de promouvoir davantage la sécurité routière ».

Circulation dans la capitale
Circulation dans la capitale

La récente réunion était présidée par S.E. Sun Chanthol, ministre principal et ministre des Travaux publics et des Transports, également vice-président permanent du Comité national de sécurité routière (CNSR) et le général Neth Savoeun, chef de la police nationale du Cambodge.

Selon le compte rendu de la réunion, un groupe de travail du département de l’information et des relations publiques du ministère des Travaux publics et des Transports est sur la bonne voie pour développer l’application.

Une fois achevé, le système permettra aux agents de la police de la circulation de déduire automatiquement le « score de conduite », les informations étant envoyées instantanément au centre de délivrance des permis et au propriétaire du permis qui enfreint le Code de la route.

La loi sur la circulation routière exige que le conducteur ait 12 points, et le nombre de points sera déduit si le conducteur enfreint la loi sur la circulation.

Si le conducteur n’a plus de points, son permis de conduire expirera et il devra se représenter à l’examen de conduite pour récupérer ses points, au maximum six mois après la date d’expiration.

Source : Ministère des Travaux publics et des Transports