top of page
Ancre 1

Cambodge & Rubrique Éco : Visées Thaïlandaises à Preah Sihanouk et 12 milliards d'investissements...

Les Thaïlandais visent Preah Sihanouk, 12 milliards d'investissements chinois en projet, échanges commerciaux avec l'Indonésie, belle performance des services fiscaux cambodgiens et boom économique espéré à Kampong Speu...au sommaire de votre rubrique économique.

Preah Sihanouk. Photo CG
Preah Sihanouk. Photo CG

Les autorités provinciales de Preah Sihanouk et une délégation thaïlandaise discutent du potentiel d’investissement

L’administration provinciale de Preah Sihanouk a reçu une délégation de la Division du développement des entreprises thaïlandaises pour discuter des potentiels d’investissement dans la province. Le gouverneur adjoint de la province de Preah Sihanouk, M. Long Dimanche, accompagné de représentants d’associations touristiques, d’agences et d’associations d’entrepreneurs, a rencontré la délégation thaïlandaise dirigée par M. Audsitti Sroithong le 17 août.

Comme l’a souligné le gouverneur adjoint, la province de Preah Sihanouk possède de belles plages, 32 îles touristiques et est riche en ressources océaniques. Le port en eau profonde de la province, qui a une profondeur de 9,5 mètres, est une porte d’entrée pour environ 70 % des marchandises importées et exportées du Cambodge.

Il a ajouté que la profondeur du port sera portée à 14,5 mètres d’ici 2030, puis à 17,5 mètres pour accueillir de plus grands navires de transport.

« La province, a-t-il poursuivi, abrite également des zones économiques spéciales où sont stockées des marchandises destinées à être distribuées dans la région, ainsi que quelque 170 usines en activité. »

Pour faire de la province de Preah Sihanouk une zone économique polyvalente, le gouvernement royal du Cambodge est en train d’agrandir l’aéroport de la province, et la ville est également reliée par chemin de fer et autoroute à la capitale Phnom Penh et à d’autres provinces.

M. Audsitti Sroithong a déclaré apprécier la réunion d’information et a fait l’éloge du développement rapide de Preah Sihanouk, tout en se montrant très optimiste quant aux investissements thaïlandais dans la province dans un avenir proche. Il a également proposé la mise en place d’un mécanisme de coordination des investissements entre la province et la Chambre de commerce thaïlandaise.

 

Le Cambodge et l'Indonésie s'accordent sur trois points concernant le commerce du riz

Le Royaume du Cambodge et la République d'Indonésie ont discuté le 16 août du commerce du riz entre les deux nations et se sont mis d'accord sur trois points essentiels.

La partie cambodgienne était dirigée par S.E. Pan Sorasak, ministre du Commerce, tandis que la partie indonésienne était menée par S.E. Pahala Nugraha Mansury, vice-ministre des Affaires étrangères.

Selon le ministère cambodgien du commerce, l'Indonésie a accepté d'acheter quelque 125 000 tonnes de riz usiné cambodgien, dont 100 000 tonnes de riz blanc par le biais du mécanisme Bulog-Green Trade et 25 000 tonnes de riz premium par le biais du mécanisme ID Food-CRF.

Les deux parties ont décidé de réviser le protocole d'accord sur le commerce du riz entre les ministères du commerce des deux pays pour un maximum de 250 000 tonnes de riz usiné par an pour une période de quatre ans. Elles ont également convenu d'établir un mécanisme pour faciliter la communication et la coordination dans le commerce du riz.

 

Les recettes fiscales du Royaume - 2,3 milliards de dollars - représentent près de 65% de l'objectif du Département général des impôts

Au cours des sept premiers mois de l’année 2023, le Département général des impôts a collecté plus de 9 400 milliards de riels (2,3 milliards de dollars) de recettes fiscales, soit une augmentation de 4,7 % par rapport aux 2,2 milliards de dollars collectés au cours de la même période l’année dernière.

Cette somme équivaut à 64,8 % des prévisions pour 2023 en vertu de la loi sur la gestion financière.

Le département a fixé à 3,6 milliards de dollars son objectif de recettes fiscales totales en vertu de la loi sur la gestion financière pour 2023.

Pour juillet 2023, le Département général des impôts a collecté 240,4 millions de dollars, soit 6,7 % du montant prévu par la loi sur la gestion financière pour 2023.

Lors d’une réunion au cours de laquelle le rapport a été présenté, le directeur général du GDT, Kong Vibol, a déclaré que « malgré la croissance des recettes fiscales, l’incertitude dans le contexte de l’économie mondiale et les problèmes géopolitiques, en particulier la crise de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, continuent d’avoir un impact sur les entreprises et les pays sources de capitaux pour les grands investissements au Cambodge.

 

Kampong Speu prévoit un boom économique avec 25 nouvelles usines

Kampong Speu se prépare à un boom commercial, l’administration provinciale ayant récemment dévoilé plusieurs projets visant à créer 25 nouvelles usines et entreprises dans le courant de l’année. Cette initiative ambitieuse devrait offrir des possibilités d’emploi à quelque 23 000 travailleurs.

Le 14 août, le gouverneur de Kampong Speu, Vei Samnang, s’est rendu dans la province chinoise de Guangzhou, où il a discuté de collaboration et examiné les chaînes de production de diverses usines.

Il s’est notamment arrêté au Sitoy Group de Hong Kong, connu pour sa production de sacs à main et d’articles en cuir de luxe. Le groupe prévoit d’introduire son modèle de réussite à Kampong Speu.

Teras Yeung, PDG du groupe Sitoy, a confirmé leur engagement :

« Notre entreprise est prête à ouvrir deux succursales dans la province de Kampong Speu pour produire des sacs de marque », a-t-il déclaré, ajoutant que l’entreprise envisageait d’embaucher environ 3 000 personnes.

Le voyage s’est poursuivi avec la visite du parc industriel de Hongyi à Suzhou, en Chine, où six fabricants de vêtements ont l’intention d’établir des bases à Kampong Speu, avec une main-d’œuvre prévue d’environ 6 000 personnes. La visite du parc industriel de Suzhou a révélé d’autres perspectives. la délégation cambodgienne a visité 44 usines spécialisées dans des produits allant de la chaussure à l’électronique.

Dix-sept de ces entreprises prévoient également de s’implanter à Kampong Speu, créant ainsi des emplois pour environ 14 000 travailleurs.

« Au total, 25 usines et entreprises ont l’intention de s’implanter à Kampong Speu. Leur première phase nécessite environ 23 000 travailleurs pour un potentiel de 50 000 plus tard dans l’année », indique l’administration provinciale dans son communiqué.

 

Les exportations vers le Vietnam atteignent 1,6 milliard de dollars au cours des 7 premiers mois

Les exportations du Cambodge vers le Vietnam ont augmenté de 20,6 % en glissement annuel pour atteindre 1,6 milliard de dollars au cours des sept premiers mois de 2023, bien que la balance commerciale ait diminué de 1 % à 3,8 milliards de dollars par rapport à l'année précédente.

Le Vietnam demeure le troisième partenaire commercial du Cambodge après la Chine et les États-Unis.

Entre janvier et juillet 2023, le Royaume a importé pour 2,1 milliards de dollars de marchandises en provenance du Vietnam. Cependant, le déficit commercial du Cambodge a été réduit à 528,08 millions de dollars, contre 1,1 milliard de dollars pour la période correspondante de l'année dernière.

Pour le mois de juillet, le volume du commerce bilatéral s'est élevé à 424,91 millions de dollars, soit une baisse de 15,8 % par rapport aux 504,45 millions de dollars de juillet 2022.

Le Cambodge a exporté pour 170 millions de dollars de marchandises vers le Vietnam, soit une hausse de 12,1 %, tandis que les importations en provenance du Vietnam ont chuté de 27,8 % pour atteindre 255 millions de dollars.

Les principales exportations du Cambodge vers le Viêt Nam sont le riz paddy, le caoutchouc, les noix de cajou, le manioc, le maïs, les bananes, les mangues, le tabac et les ressources naturelles.

Les importations en provenance du Vietnam comprennent des matériaux de construction, des machines, du carburant, des équipements électriques et électroniques, des engrais agricoles, des épices, des fruits et des légumes.

En 2022, le commerce entre les deux pays a totalisé 6,1 milliards de dollars, soit une hausse de 19,6 % par rapport à 2021. Sur cette somme, les exportations vers le Vietnam se sont élevées à 2,2 milliards de dollars, en hausse de 9,2 %, tandis que les importations ont augmenté de 26,2 % pour atteindre 4 milliards de dollars.

 

Le ralentissement de l'économie mondiale fait chuter les exportations de vêtements de 20 % en sept mois

Des articles d'habillement et des accessoires vestimentaires, des articles tricotés et non tricotés ou crochetés d'une valeur de 4,5 milliards de dollars ont été exportés vers les marchés internationaux au cours des sept premiers mois de 2023, soit une baisse de 20,6 % en glissement annuel.

Les articles des codes 61 et 62 ont représenté 33 % des exportations totales du Cambodge au cours des sept premiers mois de 2023 (13,5 milliards de dollars ).

Pour le mois de juillet 2023, les exportations de marchandises portant les codes 61 et 62 ont chuté de 26,6 % pour atteindre 814,6 millions de dollars, contre plus de 1,1 milliard de dollars en juillet 2022.

En 2022, les articles d'habillement et les accessoires de l'habillement, tricotés et non tricotés ou crochetés utilisant les codes 61 et 62 ont totalisé plus de 9 milliards de dollars, soit une augmentation de 12,7 % par rapport aux 8 milliards de dollars en 2021.

 

Une entreprise chinoise prévoit un investissement de 12 milliards de dollars dans les « smart-agri »

Une entreprise agricole chinoise a annoncé son intention d’investir 12,7 milliards de dollars dans le secteur agricole sur 750 000 hectares de terres dans quatre provinces situées le long du lac Tonlé Sap : Battambang, Pursat, Siem Reap et Kampong Thom.

Lors d’une récente conférence de presse, Zhao Shujie, président du Danong Development Group, a décrit ces provinces comme possédant un fort potentiel à la fois pour la croissance et le transport des produits agricoles. Il a déclaré que le projet d’investissement agricole serait l’un des plus modernes au Cambodge.

« La société prévoit d’investir environ 12,7 milliards de dollars dans un projet qui se concentrera sur la construction et la gestion d’infrastructures agricoles, l’exploitation d’agro-industries et l’établissement de banques agricoles. »

Au début du mois d’août, Zhao Shujie a conduit une délégation de 13 investisseurs et spécialistes de l’agriculture pour rencontrer le ministre cambodgien de l’Agriculture, S.E. Dith Tina, et le ministre du Développement rural, Ouk Rabun. Les délégués ont également rencontré les gouverneurs des provinces concernées.

En février, il a été rapporté que le Cambodge et la Chine examinaient la possibilité d’établir un « corridor du poisson et du riz » dans le nord-ouest du Cambodge, en particulier autour de la région du lac Tonlé Sap.

« Cela constituerait une accélération de la planification du développement agricole moderne du Cambodge et un examen de la possibilité d’une coopération agricole numérique et d’un soutien à l’aquaculture, aux plantations tropicales et à d’autres secteurs cambodgiens présentant un potentiel », indiquait à l’époque une déclaration commune Cambodge-Chine.

Le président Shujie a également évoqué les projets de Danong visant à établir un grand centre de services polyvalents dans la province de Preah Sihanouk et une banque agricole qui fournira des capitaux pour aider les agriculteurs à développer leurs activités, principalement pour l’exportation vers la Chine.

 

Le Cambodge et le Zimbabwe encouragent la coopération touristique

Le Cambodge et le Zimbabwe se sont engagés à favoriser leur coopération touristique, en particulier sur le tourisme culturel et le développement de l’écotourisme.

Cet engagement a été pris lors d’une réunion entre S.E. Thong Khon, ministre du Tourisme et Mme Constance Chemwati, ambassadrice du Zimbabwe au Cambodge, basée en Malaisie, à Phnom Penh le 17 août 2023.

S.E. Thong Khon a souligné le potentiel du tourisme cambodgien, en particulier du tourisme culturel et naturel, ainsi que la paix, la stabilité et le développement du pays qui attirent de plus en plus d’investisseurs internationaux et de visiteurs dans le Royaume.

Le gouvernement royal a mis en place des politiques visant à promouvoir l’écotourisme, a déclaré le ministre, ajoutant que pendant la crise du COVID-19, l’écotourisme a joué un rôle clé dans la stimulation de la croissance du tourisme national.

Mme Constance Chemwati a remarqué la reprise rapide du tourisme cambodgien après la crise du COVID-19, et a suggéré une coopération pour stimuler les flux touristiques entre les deux pays et en provenance du pays tiers.

Le Cambodge est l’un des principaux pays de l’ASEAN à investir massivement dans la formation des jeunes au tourisme, a-t-elle souligné, proposant l’échange de ressources humaines dans le domaine du tourisme entre les deux pays et dans la région.

Les deux parties ont convenu de rédiger un protocole d’accord sur la coopération touristique qui servira de feuille de route pour la mise en œuvre d’un plan d’action commun et de poursuivre leurs discussions lors de l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui se tiendra en Ouzbékistan dans le courant de l’année.

Selon S.E. Thong Khon, le Cambodge a accueilli plus de 3 millions de touristes étrangers au cours des sept premiers mois de 2023, et ce chiffre devrait atteindre quelque 5 millions d’ici la fin de l’année.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page