Cambodge & Restauration : Lina Hak, « notre secteur doit être solidaire et préparer l'avenir »

Avec plus de 15 ans d’expérience chez Thalias à son actif, dont les huit dernières années en tant que directrice générale du restaurant phare, le Topaz, Lina Hak est désormais prête à assumer le rôle de directrice des opérations pour l’ensemble du groupe.

Lina Hak
Lina Hak

Son avancement arrive à un moment crucial pour la société, alors que cette dernière s’engage dans un changement de style et vers de nombreux développements.

Lina a officiellement pris ses nouvelles fonctions en octobre, mais on peut encore la trouver chez Topaz, aussi impliquée dans chaque détail comme auparavant. Mais, Lina étant une femme avec une approche assidue de l’apprentissage, elle trouve toujours le temps d’élargir son champ de compétences :

« Il y a toujours un autre niveau à atteindre, et il y a toujours à apprendre ou à améliorer »

« J’ai suivi une formation en ligne dispensée par John C. Maxwell », confie-t-elle, ajoutant : « Même si je suis parvenue à atteindre le poste que j’occupe, je considère chaque jour comme une occasion d’apprendre ou de trouver une opportunité. Je pense que je ne cesserai jamais mon apprentissage ».

Chez Thalias, la passion et l’engagement de Lina ont trouvé leur place. Le groupe de restauration a redéfini sa mission d’entreprise il y a quatre ans :

« Notre objectif est de favoriser l’épanouissement de tous ceux qui sont sous notre responsabilité », précise-t-elle.

« Ce ne sont pas des paroles en l’air. Arnaud Darc, le PDG de Thalias démontre chaque jour sa sincérité, et cette attitude s’applique à l’ensemble de notre personnel ainsi qu’à nos clients », explique-t-elle.

Cependant, Lina prend ses fonctions à un moment délicat pour l’entreprise, et pour le pays. Le Covid a ravagé le secteur du tourisme dans le Royaume, l’un des piliers de l’économie. Beaucoup d’entreprises du secteur ont souffert et d’autres ont fermé leurs portes. Toutefois, la pandémie a paradoxalement donné aux acteurs du secteur l’occasion de se regrouper et de préparer l’avenir.

« Je pense que d’ici cinq ans, l’hôtellerie à Phnom Penh va vraiment redécoller. De nombreux acteurs du secteur ont profité de cette période d’arrêt pour aller de l’avant et acquérir de toutes nouvelles compétences.

Nos équipes sont donc désormais en mesure de travailler de manière beaucoup plus efficace et cohésive, avec beaucoup moins de soutien qu’auparavant. Je suis sûr que bon nombre des choses que nous avons apprises pendant cette période nous seront bénéfiques à long terme.

« Je considère cette situation comme une opportunité pour relever un défi »

Pour ce qui est de sa réussite jusqu’à présent, Lina hésite à en attribuer le mérite à ses propres talents, à sa patience, à son sens de l’humour, à l’empathie et à la connexion authentique qu’elle développe avec les personnes qu’elle rencontre. En fait, elle se concentre sur la façon dont le groupe Thalias l’a aidée à devenir la Lina qu’elle est aujourd’hui :

« Cette entreprise donne toujours à ses employés l’occasion de progresser. Et ensemble, nous pouvons grandir parce que nous sommes là les uns pour les autres. J’aime mon travail, et je suis persuadée d’être entourée de gens qui voient les choses comme moi. Nous partageons les mêmes objectifs. C’est la clé du succès. »

68 vues0 commentaire