Cambodge : Projet de loi imminent visant à prévenir la propagation du COVID-19

Un projet de loi sur les mesures visant à prévenir la propagation du COVID-19 et d’autres maladies infectieuses à risques est parvenu au Comité permanent de l’Assemblée nationale aujourd’hui, mais son contenu n’a pas encore été dévoilé.

point de contrôle mis en place à la frontière entre Phnom Penh et la province voisine de Kandal
Point de contrôle mis en place à la limite entre Phnom Penh et la province voisine de Kandal

Fournir une base juridique plus solide

L’Assemblée nationale a reçu le 2 mars 2021 un projet de loi soumis par le Conseil des ministres et portant sur les mesures visant à prévenir la propagation du COVID-19 et d’autres maladies infectieuses. Après avoir reçu le document, l’Assemblée nationale l’a envoyé à la Commission de la santé, des affaires sociales, des anciens combattants, de la réinsertion des jeunes, de la formation professionnelle et des affaires féminines et à la Commission de la législation et de la justice pour un examen technique.

« Le projet de loi fournit une base juridique plus solide et plus complète pour contrôler la situation de la pandémie COVID-19 et d’autres maladies mortelles dans le Royaume du Cambodge », indique la déclaration de l’Assemblée nationale.

Une réunion interne pour discuter de ce projet de loi a lieu cet après-midi. Le projet est composé de six chapitres et de 18 articles, a indiqué le Conseil des ministres, qui a déclaré dans un communiqué que cette initiative énonce les mesures sanitaires et administratives à mettre en œuvre dans la lutte contre le COVID. -19 et autres maladies.

Chin Malin, porte-parole du ministère de la Justice, a déclaré qu’il ne souhaitait pas faire de commentaires sur le contenu du projet de loi, affirmant qu’il était toujours en cours d’examen par l’Assemblée nationale, mais a déclaré que le but du projet de loi était de mettre en œuvre des mesures plus efficaces pour freiner la propagation des maladies. Le porte-parole a déclaré qu’une conférence de presse publique expliquant la loi aura lieu une fois que celle-ci aura été approuvée, adoptée par les deux chambres et promulguée par le roi.

Mesures souvent contestées

Tout au long de la pandémie, le gouvernement cambodgien a adopté une série de nouvelles lois dont la plupart accordent au gouvernement des pouvoirs plus étendus. La loi sur la gestion de la nation pendant l’état d’urgence a suscité de vives critiques de la part des défenseurs des droits qui prétendaient que « le projet de loi accorderait au gouvernement un pouvoir presque illimité ». De même, le projet de loi sur l’ordre public a provoqué de nombreuses réactions, bien que cette loi n’ait pas encore été adoptée. Plus tôt cette année, le gouvernement a décidé de poursuivre son projet de créer une passerelle Internet nationale par le biais d’un sous-décret et, le mois dernier, une nouvelle série de mesures a été introduite pour expulser et interdire de retour les étrangers qui ne respectent pas les mesures sanitaires — en particulier les procédures de quarantaine.

Phoung Vantha — avec l’aimable autorisation de Cambodianess

202 vues0 commentaire