Cambodge & Presse : S.E. Khieu Kanharith, « l’information peut contribuer ou nuire à la société »

Les médias et l’information jouent un rôle vital et peuvent soit favoriser le développement, soit créer le désordre dans une société, a déclaré le ministre de l’Information, S.E. Khieu Kanharith.

le ministre de l’Information, S.E. Khieu Kanharith
Le ministre de l’Information, S.E. Khieu Kanharith. Photographie AKP

Le ministre a effectué ces rappels à une centaine de Cambodgiens impliqués dans les médias, de conférenciers et d’experts lors d’un atelier sur « l’éthique des informations en direct sur Facebook » organisé en ligne par le Club des journalistes cambodgiens.

Dans le passé, l’information ne pouvait être accessible qu’à quelques privilégiés, alors qu’aujourd’hui, au XXIe siècle, tout le monde peut y avoir accès, a-t-il précisé.

Le ministre a ensuite souligné trois facteurs clés qui rendent l’information si accessible dans le monde entier, à savoir le réseau internet, les plateformes de médias sociaux et les bibliothèques mondiales.

« Contrairement à d’autres biens, les informations sont des produits intangibles, mais servent de base pour faire avancer les choses, il est donc important qu’elles aillent dans la bonne direction », a-t-il ajouté.

Il a également souligné que pour s’assurer que l’information soit produite dans l’intérêt de la société et des populations, les producteurs d’informations doivent être en mesure d’évaluer l’importance de l’information et surtout respecter l’éthique des médias.

S.E. Khieu Kanharith a rappelé à tous ceux qui sont impliqués dans le cercle de la production médiatique d’être pleinement conscients de leur responsabilité sociale.

AKP