top of page
Ancre 1

Cambodge & Presse : Le Premier ministre ordonne la révocation de la licence de Voice of Democracy

Le Premier ministre Hun Sen a ordonné au ministère de l’Information de révoquer la licence du site d’information et magazine The Voice of Democracy (VOD) alors que ce dernier n’a pas présenté d’excuses publiques malgré la requête du chef du gouvernement royal.

Le Premier ministre Hun Sen a ordonné au ministère de l’Information de révoquer la licence du site d’information et magazine The Voice of Democracy (VOD)
Le Premier ministre Hun Sen a ordonné au ministère de l’Information de révoquer la licence du site d’information et magazine The Voice of Democracy (VOD)

Cette décision a été prise hier, après qu'une réunion entre le ministère de l'Information et les représentants de VOD, qui s'était tenue plus tôt dans la journée, n'ait donné aucun résultat. Au lieu de cela, le média qui publie en langue khmère et en anglais, a envoyé une lettre à M. Hun Sen pour exprimer ses regrets et appeler à la tolérance. La réaction du Premier ministre est intervenue après la publication par VOD d'un article en ligne intitulé « Un fonctionnaire du gouvernement affirme qu'il n'y a rien de mal à ce que le lieutenant-général Hun Manet joue le rôle de son père dans l'aide apportée à la Turquie ».

Ne pas accepter les termes exprimés par VOD

« VOD doit cesser toutes ses émissions avant 10 heures, le 13 février », a écrit le Premier ministre sur sa page Facebook officielle dimanche soir, ajoutant :

« Les mots “regret et tolérance” peuvent-ils remplacer des “excuses” ? Pour moi, ce n’est pas acceptable », a-t-il souligné. Sa clarification (VOD) vise-t-elle à faire porter le chapeau à un représentant du gouvernement ? Laissez à S.E. Phay Siphan (chef de l’unité royale de porte-parole du gouvernement) le soin d’examiner la possibilité de porter plainte (contre VOD). »

« Afin de ne pas aller trop loin, j’ai décidé de ne pas accepter les termes exprimés par VOD au lieu des excuses demandées afin de respecter note dignité. Pour protéger l’honneur du gouvernement royal, j’ai décidé de mettre un terme à cette affaire en ordonnant au ministère de l’Information de révoquer la licence de VOD à partir de maintenant, et toutes les émissions de VOD doivent cesser complètement avant le 13 février 2023 à 10 h », a-t-il précisé.

Le Premier ministre a également demandé à la mairie de la capitale Phnom Penh et aux institutions concernées de protéger l’ordre et les biens de cette radio. « Nous ne faisons qu’arrêter toutes ses émissions, nous ne touchons pas à ses biens », a-t-il souligné. « Les amis étrangers qui fournissent de l’argent à cette radio, veuillez le retirer ou aider un autre pays. Quant au personnel, il devra chercher un autre emploi. »

La raison du contentieux : VOD a diffusé un article de presse alléguant que S.E. le lieutenant-général Hun Manet, fils aîné du Premier ministre, avait été signataire d’un don humanitaire de 100 000 dollars US à la Turquie frappée par un tremblement de terre.

S.E. Hun Sen a laissé 72 heures, puis 24 heures à VOD pour présenter des excuses publiques au gouvernement royal ainsi qu’à S.E. Lt. Gen. Hun Manet. Hier, VOD a envoyé une lettre au Premier ministre pour lui « exprimer ses regrets et lui demander sa tolérance ».

À propos

VOD a été créé le 16 janvier 2003 par le Centre cambodgien pour les droits de l’homme (CCHR) pour produire des programmes radio et diffuser des informations. VOD est ensuite passé sous la gestion du Cambodian Center for Independent Media (CCIM), qui a été enregistré auprès du ministère de l’Intérieur en juin 2007. Depuis, VOD a étendu ses activités à la production de nouvelles et de vidéos pour les plateformes numériques ainsi que pour la radio.

Le site web vodkhmer.news a été créé en 2011 pour publier « toutes sortes d’informations : locales, internationales, de divertissement, sportives, économiques, scientifiques et autres. En 2018, le site a été remanié pour mettre en avant le multimédia, et propose désormais des articles et des vidéos ».

Avec C. Nika - AKP


Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page