top of page
Ancre 1

Cambodge & Politique : Hun Sen annonce officiellement passer la main à son fils Hun Manet

Dans une annonce historique qui marque la fin d’une époque dans la politique cambodgienne, le Premier ministre Hun Sen a confirmé qu’il ne conserverait pas son poste dans le prochain gouvernement. C’est son fils Hun Manet qui lui succédera, un changement stratégique qui devrait intervenir dans les semaines à venir.

Le Premier ministre Hun Sen s’adresse à la nation au sujet du futur gouvernement, le 26 juillet. Photo SPM
Le Premier ministre Hun Sen s’adresse à la nation au sujet du futur gouvernement, le 26 juillet. Photo SPM

« Hun Manet prendra ses fonctions de Premier ministre du Royaume du Cambodge à partir du soir du 22 août 2023 », a déclaré le Premier ministre dans un communiqué spécial diffusé cet après-midi sur la Télévision nationale du Cambodge (TVK).

La décision surprenante, car plutôt rapide, de Hun Sen a été révélée à la suite d’une rencontre avec le roi Norodom Sihamoni.

« Mon fils n’hérite pas de ce rôle sans un processus légitime », a rassuré Hun Sen.

« Il a participé à l’élection, ce qui constitue une étape fondamentale de notre système démocratique ».

En ce qui concerne son propre avenir, le Premier ministre sortant a indiqué :

« Je conserverai la présidence du parti au pouvoir et resterai membre du parlement. En outre, lorsque je quitterai le Conseil des ministres, le roi m’a proposé de me nommer à la tête du Conseil consultatif royal.»

L’ancien chef du gouvernement royal est également pressenti pour prendre la place du président du Sénat Say Chhum, qui prend sa retraite. Toutefois, il a souligné l’importance de respecter les limites du pouvoir dans son nouveau rôle.

« Il est essentiel de comprendre que je n’empiéterai pas sur les responsabilités du nouveau premier ministre », a-t-il déclaré, précisant :

« Je continuerai à avoir la possibilité de servir le peuple et d'aider le gouvernement à maintenir la paix, la sécurité et l'ordre et à contribuer au développement du pays, ainsi qu'à assister Sa Majesté le Roi lorsqu'il est absent. Je n'interviendrai pas dans les affaires du nouveau Premier ministre ou du gouvernement, car il existe une séparation claire entre les organes législatifs et exécutifs ».

Hun Manet, actuel commandant en chef adjoint des Forces armées royales cambodgiennes et commandant de l'Armée royale cambodgienne, avait obtenu le soutien du PPC en tant que futur candidat au poste de Premier ministre en décembre 2021.

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page