Cambodge : Plus de 10 000 litiges fonciers résolus au cours des vingt dernières années

Au 30 juin de cette année, 6 584 578 des quelque sept millions de parcelles de terrain ont été enregistrées, et leurs titres ont été remis à leurs propriétaires légitimes.

Le gouverneur de la municipalité de Phnom Penh, S.E. Khuong Sreng, remet un certificat de titre foncier à une résidente de Sangkat Stung Meanchey, Khan Meanchey. Photo AKP
Le gouverneur de la municipalité de Phnom Penh, S.E. Khuong Sreng, remet un certificat de titre foncier à une résidente de Sangkat Stung Meanchey, Khan Meanchey. Photo AKP

Theng Chansangvar, secrétaire d’État au ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de la Construction, a révélé ces chiffres lors d’une conférence de presse sur les réalisations quinquennales du ministère organisée mercredi dernier.

Près de six millions de parcelles ont été enregistrées par le biais du mécanisme d’enregistrement systématique, tandis que plus de 624 000 autres l’ont été séparément. Un total de 2 121 parcelles de terre domaniales, soit 921 903 hectares, ont également été enregistrées au cours de la même période.

Au cours des cinq dernières années, M. Chansangvar a déclaré que son ministère avait contribué de manière significative à la stratégie du gouvernement, « notamment par le biais de la gestion et de la construction des terres ainsi que des concessions foncières sociales pour la population ».

Un total de 948 titres fonciers pour 3 652 personnes de 37 communautés ethniques, couvrant plus de 38 718 ha, ont également été enregistrés à ce jour.

En ce qui concerne les litiges, M. Chansangvar a déclaré qu’au cours des cinq dernières années, un total de 5 853 cas de ce type ont été présentés au ministère dont 3 620 ont été résolus, les autres étant en attente d’une procédure régulière ou de négociations.

Depuis 2000, 14 308 plaintes pour litiges fonciers ont été reçues, dont 10 919 ont été résolues.

Selon M. Chansangvar, un total de 2 524 ménages affectés par les concessions foncières économiques (ELC) accordées aux entreprises de canne à sucre dans les provinces de Koh Kong, Oddar Meanchey, Preah Vihear et Kampong Speu ont été relogés et indemnisés par des concessions foncières sociales et des paiements en espèces, pour un total de plus de 5 661 hectares et plus de 2,16 millions de dollars.

Le ministère travaille actuellement à des négociations sur le différend de longue date découlant du projet d’investissement de l’Union Development Group, qui concerne 1 333 familles dans le district de Botum Sakor de la province de Koh Kong. Jusqu’à présent, un total de 1 231 familles, soit 92 %, ont accepté une compensation totalisant plus de 1 758 ha de terres et plus de 1,43 million de dollars en espèces.

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône