Cambodge & Paiements électroniques : Bakong, une application destinée à compléter l'offre disponible

Les institutions de services de paiement (ISP) du Cambodge cherchent à se distinguer alors que la banque centrale développe sa propre application de paiement numérique qui compterait désormais plus de 200 000 utilisateurs. En réponse, certains acteurs du marché sont déjà en train de se diversifier dans l’industrie des technologies financières (FinTech).

L’application mobile Bakong, lancée l’année dernière, constitue le premier système de paiement intégré du Cambodge. Elle a été conçue pour permettre aux clients d’effectuer plusieurs opérations, telles que l’utilisation d’un porte-monnaie électronique et la réalisation de paiements mobiles, de transactions en ligne et d’applications financières.

La Directrice générale de la Banque Nationale du Cambodge (BNC), Mme Chea Serey, s’est entretenue récemment avec la chaîne d’information financière américaine CNBC au sujet de son initiative, affirmant que le projet aidera les Cambodgiens non bancarisés.

En début de semaine, la BNC a signé un accord autorisant les paiements et les transferts de fonds transfrontaliers entre le Cambodge et la Malaisie.

Avis des experts

Chanda Pen, un expert en Fintech, a déclaré à Cambodia Investment Review (CIR) que Bakong permet aux clients d’effectuer des paiements et des transferts multi-plateformes avec d’autres institutions financières sur le réseau dédié, créant ainsi l’interopérabilité nécessaire. En outre, les utilisateurs de Bakong sont des clients des institutions financières. Par conséquent, la vérification de la solvabilité et la gestion des clients relèvent de la responsabilité des institutions financières, ce qui crée un environnement réglementé.

À propos de l’avenir, Mme Chanda a déclaré :

« De nombreuses sociétés de paiement électronique devront envisager de diversifier leur offre de produits financiers afin de se distinguer sur ce marché »

Tomas Pokorny, directeur général de Pi Pay, a déclaré à CIR que l’infrastructure du système de paiement Bakong permettait l’interopérabilité entre diverses institutions financières.

« L’application crée un écosystème global qui fonctionne bien pour les ISP comme Pi Pay, car elle nous connecte à d’autres institutions financières, nous donnant ainsi accès à davantage de sources de fonds — ce qui signifie que plus d’utilisateurs et d’entreprises peuvent facilement utiliser Pi Pay, car les fonds peuvent être transférés de manière transparente de n’importe quel compte bancaire vers le portefeuille Pi Pay et vice versa », a-t-il déclaré.

« Bien sûr, il y a certains doublons, et Bakong contribue certainement à la “banalisation” des services de paiement en général, mais cela dépend de la façon dont vous le regardez. Pour les prestataires de services d’investissement qui sont prêts à pivoter stratégiquement, Bakong est un outil pour soutenir la croissance », a-t-il ajouté.

Toutefois, M. Pokorny explique que Pi Pay s’est toujours positionné comme une véritable marque de style de vie, et pas seulement comme une entreprise de paiement.

« Nous avons commencé notre voyage avec les paiements de détail, dans lesquels nous sommes l’un des principaux acteurs de ce segment, et nous avons toujours eu pour objectif de diversifier notre portefeuille de services et de fonctionnalités de paiement liés au style de vie. Actuellement, Pi Pay développe son portefeuille Business-to-Business en aidant d’autres ISP et institutions financières avec leurs solutions Fintech », a-t-il ajouté.

Khuon Frandara, directeur de la stratégie chez TrueMoney, a déclaré à CIR que Bakong ne jouait pas un rôle de concurrent, mais de complément dans le sens où il apporte des avantages mutuels à tous les acteurs sur une plateforme commune et interopérable par le biais de transactions de pair à pair et de portefeuilles, en temps réel et 24 heures sur 24.

« L’application fonctionne via votre téléphone portable, ainsi, avec environ 21 millions d’abonnements à la téléphonie mobile au Cambodge, TrueMoney Cambodia a un avantage concurrentiel pour convertir les utilisateurs en tirant parti des avantages de Bakong »

Et, avec notre plus grand réseau d’agents, les utilisateurs, y compris dans les zones non bancarisées, trouveront certainement TrueMoney comme centre d’encaissement ainsi qu’un moyen de transférer de l’argent sur leur compte dans une autre banque », a déclaré Dara.

« Nous voyons cela comme une opportunité alors que la population non bancarisée a toujours besoin de notre réseau pour effectuer ses transactions quotidiennes. Nous nous sommes engagés à améliorer et à diversifier nos services aux Cambodgiens et Bakong est une étape clé qui nous pousse à continuer à innover », a-t-elle ajouté.

Selon la BNC, l’application « Bakong » a été téléchargée plus de 200 000 fois et a permis d’effectuer des transactions d’une valeur d’environ trois millions de dollars.

Mme Serey insiste sur le fait que le système de paiement interbancaire basé sur la blockchain ou la technologie du ledger décentralisé n’est pas une banque et qu’il est entièrement adossé à la monnaie fiduciaire. Toutefois, de nombreux acteurs du secteur estiment qu’il a été conçu comme la plateforme d’un futur riel khmer numérique dans les dix prochaines années.

On estime que le marché des paiements numériques du Royaume représentait environ 3,5 milliards de dollars l’année dernière.

Avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Article en anglais ici

81 vues0 commentaire