Cambodge & Pétrole : Vers une reprise de la production par les créanciers de KrisEnergy

Des pourparlers vont se tenir entre le gouvernement et les créanciers de KrisEnergy Cambodia qui cherchent à obtenir le contrôle de la gestion des affaires de la compagnie pétrolière placée en situation de liquidation.

bloc A dans le golfe de Thaïlande
Bloc A dans le golfe de Thaïlande. photographie ministère des Mines et de l’Énergie

Les discussions porteront sur la mise en œuvre de l’accord de production de pétrole à partir du champ du bloc A dans le golfe de Thaïlande.

Meng Saktheara, secrétaire d’État du ministère des Mines et de l’Énergie, a déclaré mercredi dernier que les créanciers devront trouver un consensus avec le gouvernement sur comment mettre en œuvre le projet.

« Après la procédure judiciaire, KrisEnergy sera liquidée et les créanciers pourront gérer tous les actifs existants de KrisEnergy, y compris la filiale KrisEnergy Cambodia et les droits de concession pétrolière du bloc A au Cambodge », a-t-il déclaré.

KrisEnergy Cambodia a perdu son soutien financier lorsque sa société mère KrisEnergy, basée à Singapour, a déposé le bilan.

Les principales opérations pétrolières et les projets de développement ultérieurs prévus seront suspendus dans l’attente d’un accord de règlement entre le gouvernement et les créanciers qui se sont vus accorder des droits de gestion par le tribunal.

La production actuelle provient de cinq puits pilotes dans une petite zone de production du bloc A. Cette zone a une superficie totale d’environ 110 kilomètres carrés, alors que l’ensemble du bloc A a une superficie totale d’environ 3 000 kilomètres carrés.

Le 9 juin, le Cambodge a extrait la première goutte de pétrole brut qui a été symboliquement conservée dans le monument Win-Win à Phnom Penh.

Le 4 juin, KrisEnergy a annoncé qu’elle n’était plus en mesure de payer ses dettes.

Phoung Vantha avec l’aimable autorisation de Cambodianess


107 vues0 commentaire