Cambodge & Opinion : Tourisme et hôtellerie, « Il est temps de s’adapter et d’aller de l’avant »…

Comme partout ailleurs, le Cambodge a vu son économie bouleversée par la pandémie, et personne n’a été épargné.

Hotel à Phnom Penh
Hôtel à Phnom Penh

Mais, cela est surtout vrai pour les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie, ainsi que pour toutes les personnes qu’ils emploient, qui ont été durement touchés par la pandémie et la baisse catastrophique du nombre de visiteurs qui en a résulté.

Mais le gouvernement cambodgien a également réussi un coup extraordinaire, Phnom Penh est la ville la plus vaccinée au monde, et le reste du pays rattrape rapidement son retard.

« Il est temps pour nous tous de commencer à planifier une nouvelle réouverture du pays aux voyages internationaux, en toute sécurité, et toutes les opportunités que cela représente »

De nombreux secteurs touchés par la pandémie commencent à retrouver leurs marques. Mais pour l’hôtellerie et le tourisme, cela ne peut pas s’amorcer tant que les frontières du pays ne sont pas rouvertes aux voyageurs en provenance de pays ayant un taux de vaccination élevé.

Hôtel à Phnom Penh
Hôtel à Phnom Penh

Une telle réouverture permettra non seulement de promouvoir l’image du Cambodge à l’étranger, mais aussi de donner à l’économie de notre pays un coup de fouet bien nécessaire.

« Nous ne nous attendons pas à ce que le nombre de visiteurs monte en flèche immédiatement, mais chaque visiteur a le potentiel de sauver une entreprise cambodgienne de la faillite »

Le groupe d’hôtellerie et de restauration Thalias est convaincu que le travail de base nécessaire a été effectué pour donner aux citoyens et aux résidents du Cambodge la meilleure protection possible. Il faut permettre à l’étonnant succès de la vaccination du gouvernement de tenir les promesses qu’il contient en matière de sécurité pour tous, tout en contribuant à stimuler l’emploi et la sécurité financière de millions de personnes qui dépendent du tourisme pour nourrir leur famille et éduquer leurs enfants.

Salon du voyage en 2019
Salon du voyage en 2019

Cette pandémie a mis en suspens tant de vies, de projets et d’avenirs. Mais nous allons tous devoir apprendre à vivre avec un virus qui est désormais clairement destiné à devenir endémique au niveau mondial, c’est-à-dire qu’il va continuer à persister, même si des flambées occasionnelles se produisent.

Le Cambodge a la capacité de contenir ces épidémies et ses résultats en matière de lutte contre le virus ont jusqu’à présent dépassé toutes les attentes. Il n’y a aucune raison pour que cette approche réussie ne puisse pas passer de la suppression à l’endiguement, si nécessaire, afin que la population cambodgienne puisse recommencer à vivre.

Groupe Thalias - Photos Christophe Gargiulo

1 commentaire