top of page

Cambodge & Mode : Romdoul Lich Tek, créatrice au-delà des préjugés

En plus de sa carrière de mannequin, Menh Chanvanda aka Romdoul Lich Tek, utilise son temps libre pour concevoir des costumes et des coiffures à partir de plantes, de fleurs, d’herbes, d’animaux, de nourriture, de fruits sauvages, de déchets et d’outils traditionnels locaux.

Menh Chanvanda aka Romdoul Lich Tek
Menh Chanvanda aka Romdoul Lich Tek. Photo fournie

Le passe-temps de Menh Chanvanda, qui consiste à créer des tenues et des coiffes à partir de matériaux naturels, l’a rendue célèbre. Son travail a été présenté lors de l’émission Asia’s Next Top Model et dans les médias vietnamiens il y a quelques années.

Cette créatrice de mode, maquilleuse et coiffeuse a également mis son talent et sa créativité au service de bonnes causes, qu’il s’agisse de sensibiliser à la protection de l’environnement ou de collecter des fonds pour des écoles caritatives.

Originaire de la province de Kampong Speu, Chanvanda, également connue sous le nom de Romdoul Lich Tek, a travaillé dur pour réaliser ses rêves dans le secteur de la mode et de la beauté.

Autodidacte, Chanvanda s’est ensuite formée auprès de professionnels jusqu’à ce qu’elle soit en mesure de se perfectionner dans le maquillage et la coiffure.

« J’ai appris à me maquiller sur YouTube et j’ai acquis de l’expérience en travaillant pour des artistes professionnels. J’ai réussi ainsi à acquérir certaines techniques auprès d’eux. En 2006, j’ai participé à un concours de coiffure au théâtre culturel Chenla de Phnom Penh. J’ai battu 300 concurrents et remporté la première place », raconte la jeune femme de 35 ans.

« En 2010, j’ai participé à la Thai Fashion Expo au Paragon Shopping Mall de Bangkok. J’ai remporté la première place en maquillage et la deuxième place en « nail art ». Ce ne sont là que quelques étapes de mon parcours qui m’ont amenée ici aujourd’hui en tant que maquilleuse reconnue. »

Un chapeau conçu par Chanvanda à partir de billets de 100 riels. Photo Heng Chivoan
Un chapeau conçu par Chanvanda à partir de billets de 100 riels. Photo Heng Chivoan

Chanvanda a été la maquilleuse et la coiffeuse préférée d'artistes cambodgiens en vue comme Meas Soksophea et Aok Sokunkanha. Elle a également été choisie pour être maquilleuse spéciale de Miss Global 2017 et mentore de beauté de Miss Planet International 2019.

Outre sa carrière bien remplie consistant à aider les célébrités à briller, Chanvanda utilise son temps libre pour concevoir des costumes et des coiffes à partir de plantes, de fleurs, d’herbes, d’animaux, de nourriture, de fruits sauvages, de déchets et d’outils traditionnels locaux.

Ses premières créations qui ont attiré l’attention du public et de la communauté de la mode furent un chapeau fait de billets de 100 riels et une robe confectionnée à partir de feuilles de bananier. Elle présente généralement elle-même ses créations sur les médias sociaux.

« La plupart du temps, je n’ai pas de plan ou de concept préalable pour mes créations. L’idée me vient tout simplement à l’esprit et je commence à la réaliser spontanément. Qu’il s’agisse d’objets du quotidien ou de ce que je vois sur mon chemin, si quelque chose attire mon attention, cela m’inspire ».

« Je passe environ une heure pour le maquillage, puis plusieurs heures à enfiler l’étrange costume et la coiffe. Ensuite, j’utilise mon téléphone pour prendre quelques photos et les partager sur les médias sociaux. C’est tout », explique Chanvanda.

Avec plus de 111 000 followers sur Facebook, Chanvanda reçoit parfois des commentaires pleins de préjugés, mais cela ne l’empêche pas de faire ce qu’elle aime.

« Cela ne me dérange pas d’entendre des critiques sur mes costumes et mon style fous. Je ne me mets vraiment jamais en colère en entendant certaines personnes parler de moi de manière négative. Je pense aussi que ce que je fais est un truc fou, mais il s’agit de mode, d’humour et d’un message sur la provenance des matériaux utilisés dans mes créations », dit-elle.

Menh Chanvanda aka Romdoul Lich Tek. Photo fournie
Menh Chanvanda aka Romdoul Lich Tek. Photo fournie

« Je ne sais pas si je suis la première ou la dernière à utiliser des éléments de la nature pour des costumes et des coiffures de mode. Ce dont je suis sûre, c’est que j’aime le faire et que je fais de mon mieux pour promouvoir la mode au Cambodge. »

Sa popularité ne va pas sans défis, car elle a été claire : ses costumes doivent faire partie de la culture et de l’identité cambodgiennes :

« C’est un sacré défi pour moi, car j’ai été stricte en choisissant uniquement des matériaux locaux. Comme je reçois de nombreuses demandes de conception de costumes pour de grands événements et des clips musicaux, mes possibilités d’approvisionnement en matériaux se réduisent. La plupart des matériaux de conception que j’utilise sont des produits locaux ou des matières premières provenant de Mère Nature. J’espère que le peuple cambodgien apportera un grand soutien à la mode locale. Par exemple, je préfère utiliser les roses qui sont cultivées au Cambodge alors que presque tous les marchés ici ne vendent que des roses importées des pays voisins. Pas seulement les roses, toutes les fleurs que j’utilise doivent être locales », dit-elle.

Menh Chanvanda aka Romdoul Lich Tek. Photo fournie
Menh Chanvanda aka Romdoul Lich Tek. Photo fournie

Sa renommée en tant que styliste, maquilleuse et coiffeuse ayant amélioré sa vie, Chanvanda, qui vient d’une famille pauvre, consacre une partie de son temps libre à assister à divers concerts de charité provinciaux et à collecter des fonds pour les enfants non scolarisés.

« En voyant des écoles primaires très pauvres dans le district de Sambor, dans la province de Kratie, j’ai été tellement choquée. C’était si touchant de voir les enfants dans une école terrible. Pour aider, j’apporte de l’argent et des livres aux enfants », dit-elle.

« Même si je ne suis pas riche et que je manque toujours de moyens, j’ai mal au cœur quand je vois des enfants cambodgiens dans cet état. Je crois que je suis capable de les aider avec le soutien de mes fans et du public. »

Plus d’informations sur Chanvanda sur sa page Facebook (@Romdoullichtek).

Avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page