Cambodge : Les autorités sanitaires appellent à plus de vigilance après la détection de 845 cas

Le 18 juillet, les autorités sanitaires du Cambodge ont annoncé que 845 nouveaux cas de COVID-19 avaient été identifiés et 30 décès enregistrés, soulignant que le relâchement des mesures de base pouvait permettre la propagation des variantes.

Photo du département de la santé de la province de Siem Reap
Photo du département de la Santé de la province de Siem Reap

Selon le communiqué de presse du ministère de la Santé, les dernières infections ont porté le nombre total de cas à 67 181 au niveau national, avec 58 930 guérisons et 1 106 décès. Dans l’intervalle, 975 patients se sont complètement rétablis et ont quitté l’hôpital.

Le 17 juillet, Mme Or Vandine, porte-parole du ministère de la Santé, a averti à plusieurs reprises que tout comportement imprudent de la part du grand public risquait de permettre la propagation de la variante B.1.617-2 du COVID-19, plus contagieuse, connue sous le nom de variante Delta, au sein de la communauté, ce qui submergerait le système de santé et augmenterait le nombre de décès.

« Pouvons-nous tous imaginer si les variantes Alpha et Delta [étaient] une mutation commune ? », a-t-elle écrit sur son compte Twitter officiel.

« La gravité de la transmission pourrait être pire que maintenant, donc ne laissez pas ces deux souches se propager dans notre communauté en agissant de manière responsable ensemble maintenant, s’il vous plaît ! »

L’appel à la prudence de Mme Vandine intervient alors que le pays a signalé le 16 juillet que 37 nouveaux cas de la souche Delta ont été détectés entre le 7 et le 14 juillet. Ces cas concernaient 34 Cambodgiens revenant de Thaïlande et trois ressortissants indonésiens arrivant sur des vols internationaux.

Entre-temps, la campagne de vaccination se poursuit, a précisé Mme Vandine.

Au 16 juillet, un total de 5 767 616 personnes a reçu la première dose des vaccins à deux doses, tandis que 4 109 4976 personnes ont reçu les deux.

Le 17 juillet, M. Vandine a déclaré qu’au cours des deux prochains jours, les autorités sanitaires auraient vacciné six millions de personnes dans tout le pays, soit 60 % de l’objectif initial de 10 millions.

« Avec cette réalisation, la prise de conscience individuelle et familiale pour supprimer la transmission du virus est désormais une nécessité pour empêcher la transmission communautaire à grande échelle si nous ne voulons pas assister à une tragédie sanitaire et économique », a également écrit Mme Vandine sur son compte Twitter.

Sao Phal Niseiy avec l’aimable autorisation de Cambodianess

185 vues0 commentaire