Cambodge, le business du bâtiment se porte bien

Croissance dans le bâtiment et la création d’entreprises






Pendant les premiers six mois de cette année, le Cambodge a importé 1,22 millions de tonnes de matériaux de construction, contre seulement 430.000 tonnes au cours de la même période de l’an dernier, selon un rapport du ministère du Commerce. Les principaux fournisseurs restent: Chine, Thaïlande, Vietnam, et Malaisie. Jusqu’à fin mai 2014, le ministère de l’Aménagement territorial, de l’Urbanisation et de la Construction a donné le feu vert à 728 projets de construction avec un investissement total de 1,53 milliards de dollars, soit 210% de plus par rapport à la période correspondante de 2013. De 2000 jusqu’à fin décembre 2013, parmi les investisseurs étrangers dans le secteur de la construction et de l’immobilier au Cambodge, les sud-coréens sont classés au premier rang avec une valeur d’investissement de 1,85 milliard de dollars, suivis des Chinois et des Anglais, d’après les données du Ministère. Les responsables du Ministère indiquent que cette tendance est liée à l’optimisme ambiant lié à l’intégration ASEAN en 2015, et probablement suite à la résolution de la crise politique. Parallèlement et en toute logique, la création d’entreprise connait une hausse de 55% par rapport à la même période en 2013 (Janvier à Mai). Parmi les créations d’entreprises, les étrangères dominent avec plus de 700 créations nouvelles. Par contre, cette envolée de l’activité dans le bâtiment a peu de répercussions dans l’immédiat sur les salaires, en particuliers sur les journaliers qui plafonnent à 10 000 riels par jour.

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône