Cambodge : L’Union européenne accorde 17 millions USD pour le développement des infrastructures

L’Union européenne, par l’intermédiaire de la Banque européenne d’investissement (BEI), accordera une subvention de 15 millions d’euros (environ 17 millions de dollars) pour le développement des infrastructures rurales au Cambodge.

Pêcheurs sur un chemin de campagne. Illustration Pou Neang
Pêcheurs sur un chemin de campagne. Illustration Pou Neang

Cette subvention s’inscrit dans le cadre du projet visant à accélérer la mise en œuvre du programme SAAMBAT (Sustainable Assets for Agriculture Markets, Business and Trade), indique le communiqué de la Banque.

SAAMBAT est un investissement de 105 millions d’euros (environ 120 millions de dollars) réalisé en partenariat avec le Fonds international de développement agricole (FIDA), la BEI et le gouvernement royal du Cambodge.

Le programme vise à améliorer le niveau de vie et la situation économique de quelque 200 000 familles rurales cambodgiennes en créant un réseau routier fiable tout au long de l’année, de meilleures infrastructures rurales et un approvisionnement alimentaire régulier.

Le projet SAAMBAT financera l’amélioration des infrastructures routières, de la sécurité routière et de la résilience du pays face aux risques naturels, et soutiendra également le développement d’infrastructures rurales essentielles telles que les marchés locaux. Ces éléments sont stratégiques pour le Cambodge, où deux tiers des ménages ruraux sont confrontés chaque année à des pénuries alimentaires saisonnières en raison du sous-développement des infrastructures.

Le projet permettra également de créer jusqu’à 4 500 emplois et 500 nouvelles petites et moyennes entreprises, et de former 25 000 Cambodgiens à l’utilisation des technologies numériques pour développer leurs activités et leurs échanges commerciaux.

Grâce aux investissements et aux subventions de Team Europe et du FIDA, ainsi qu’aux fonds du gouvernement royal, le Cambodge construira environ 650 kilomètres de route goudronnée et 150 kilomètres de route en gravier, et modernisera 50 marchés ruraux et environ 25 autres installations logistiques de la chaîne de valeur.

S.E. Hem Vanndy, secrétaire d’État au ministère de l’Économie et des Finances du Royaume du Cambodge, a déclaré que ces subventions constituaient :

« une contribution importante au développement rapide et durable des communautés rurales du Cambodge et à la reprise verte après la pandémie mondiale de COVID-19 »

Bryan Fornari, chef de la coopération à la délégation de l’UE au Cambodge, a déclaré qu’avec 105 millions d’euros d’investissement au Cambodge, SAAMBAT aidera les agriculteurs et les familles rurales à avoir un meilleur accès aux marchés, en soutenant la croissance des PME dans le secteur agricole.

« Cela contribuera à la croissance de l’économie rurale et créera de nouvelles possibilités d’emploi dans les campagnes cambodgiennes. Grâce à notre collaboration avec la Banque européenne d’investissement, ce projet apporte l’esprit de Team Europe à notre partenariat avec le gouvernement royal du Cambodge, en collaboration avec le FIDA », a-t-il déclaré.

Le projet sera financé par un prêt de 53,3 millions de dollars et une subvention de 1,2 million de dollars du FIDA, un prêt de 65,2 millions d’euros de la BEI et une contribution de 12,41 millions de dollars du gouvernement royal du Cambodge.