Cambodge & Initiative : Villes propres et « Street Food » de qualité

Le ministère du Tourisme a conclu un protocole d’accord avec l’entreprise Coca-Cola Cambodia et le quotidien cambodgien Thmey Thmey pour promouvoir les villes propres et la qualité de la street food — nourriture de rue, dans le royaume.

Restaurant de rue à Phnom Penh. Photo Mark Zastrow

Selon les signataires de l’accord, cette initiative vise à améliorer sensiblement l’accueil des touristes lorsque l’activité redémarrera. La cérémonie de signature du protocole d’accord du « Partenariat pour la promotion du tourisme dans les villes propres et l’amélioration de la qualité des restaurants de rue » a eu lieu hier au ministère du Tourisme en présence de S.E. le ministre Dr Thong Khon. L’accord prévoit le renforcement des capacités des restaurants de rue, avec une attention particulière pour les femmes, et la création de tutoriels en ligne pour les micro-entrepreneurs et les ménages afin d’améliorer la qualité des aliments et l’hygiène.

L’accord prévoit également une plate-forme de partage d’expériences sur le leadership et la gestion du tourisme, des recommendations et outils sur les villes propres, les services de restauration de rue et la gestion des déchets plastiques. Comme l’a souligné S.E. Nep Samuth secrétaire général du Comité national pour l’évaluation des villes propres au ministère :

« La qualité des aliments dans les restaurants de rue est étroitement est liée au concept de ville propre et donc à un accueil de bonne qualité pour les touristes »

« Cela fait également partie du plan du gouvernement visant à lancer le défi « One Province, One Food Street » pour promouvoir davantage la qualité des services », a-t-il ajouté. L'effort, a-t-il poursuivi, permettra de préparer le secteur à accueillir les touristes lorsque la pandémie de COVID-19 sera terminée.

Source : Agence Kampuchéa Presse

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône