Cambodge & Initiative : Une centrale électrique à biomasse fonctionnera en juillet prochain

Une centrale électrique alimentée par la biomasse des balles de riz et située dans le district de Chbar Ampov devrait être achevée en juillet 2022.

Une centrale électrique à biomasse fonctionnera en juillet prochain
Une centrale électrique à biomasse fonctionnera en juillet prochain

Conçue pour contribuer aux efforts de réduction des émissions du Royaume, la centrale a été inaugurée le 8 décembre, en collaboration avec la société Berkeley Energy Commercial and Industrial Solutions (Becis) de Singapour, avec un investissement de 5,8 millions de dollars.

Située dans le village Roboh Angkanh de la commune de Prek Eng, l’installation utilisera des déchets de balle de riz provenant de la province voisine de Prey Veng, à l’est, et fournira de l’énergie à la brasserie Heineken Cambodia.

Le secrétaire d’État au ministère de l’Environnement, Sao Sopheap, a déclaré que les énergies renouvelables avaient suscité une grande attention de la part des secteurs public et privé et pouvaient contribuer à réduire la consommation de carburant dans le Royaume.

Le nouveau projet « contribuera à développer l’utilisation des énergies renouvelables, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à lutter contre le changement climatique », a-t-il ajouté.

Neil Allen, directeur national de Becis, a déclaré :

« Nous sommes très fiers de ce moment pour le Royaume du Cambodge et de notre partenariat avec Heineken Cambodia alors que nous effectuons une transition vers un avenir énergétique durable »

Heineken Cambodia espère économiser 17 000 tonnes de CO2 par an en passant à l’énergie de la biomasse, précisant que l’installation permettrait à la brasserie d’atteindre 100 % d’énergie thermique renouvelable, et de réduire de 60 % ses émissions de CO2 dans la production.

Anne Ollivier, directrice des affaires générales de la brasserie, a déclaré que la centrale électrique représentait une étape majeure dans l’ambition de l’entreprise d’atteindre des émissions nettes nulles en production d’ici 2030.

« Au cours de la dernière décennie, nous nous sommes concentrés sur l’efficacité énergétique et avons commencé à utiliser des énergies renouvelables telles que le biogaz. Nous avons déjà réduit nos émissions de CO2 de 50 % depuis 2013 », a-t-elle déclaré.

Elle a précisé que l’engagement de l’entreprise en faveur de la durabilité n’est pas nouveau, affirmant que l’ambition de développement durable « Brew a Better Cambodia » fait partie de la culture de l’entreprise depuis longtemps.

Hom Phanet avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône